Une dizaine de soldats tués dans une attaque djihadiste en Côte d’Ivoire

Publié le 11 juin 2020 , 9:22
Mis à jour le: 11 juin 2020 4:23

Une dizaine de soldats tués dans une attaque djihadiste en Côte d’Ivoire

Bangui ( République centrafricaine ) – Elle a eu lieu près de la frontière avec le Burkina Faso. C’est la première attaque djihadiste sur le sol ivoirien depuis l’attentat de Grand Bassam en 2016.

Cette attaque a visé une base militaire et a fait 12 morts dont 11 militaires et un gendarme selon des sources sécuritaires. Six soldats auraient également été blessés et deux autres seraient portés disparus. Un assaillant aurait aussi été tué et un autre blessé. /////////////.

L’attaque a eu lieu dans la zone de Kafolo, une petite ville frontalière avec le Burkina Faso. C’est la première attaque djihadiste sur le sol ivoirien depuis l’attentat de Grand Bassam en 2016 qui avait officiellement fait 19 morts. /////////////.

Pour Antoine Glaser, spécialiste de l’Afrique, les armées des deux pays, cette attaque était prévisible :

Avec DW français

Aucun article à afficher