Une Centrafricaine condamnée en France pour avoir escroqué un homme.

Publié le 8 janvier 2020 , 12:38
Mis à jour le: 8 janvier 2020 12:38

capture d'écran de la salle du tribunal de Caen en France

 

Bangui (République centrafricaine) – absente du tribunal, le procès de la jeune centrafricaine a eu lieu ce mardi 7 janvier 2020 au tribunal de Caen, dans le département de la région de Normandie, au nord de la France.

 

Selon le journal Ouest-France, les faits remontent au début du mois de septembre 2018, quand un homme, domicilié à Vire, fait la connaissance d’une femme de 30 ans sur un réseau social. Cette dernière, née en République centrafricaine, après plusieurs échanges virtuels, lui demande un service.

Domiciliée à Paris, la jeune centrafricaine propose de lui envoyer un chèque de 2 100 € en échange de huit mandats de 250 €.

L’homme, qui ne doutait de rien,  accepte la transaction. Il envoie les mandats et reçoit, en échange, un chèque volé.

La trentenaire a été poursuivie pour escroquerie. Elle a été jugée mardi matin, devant le tribunal de Caen, où elle ne s’est pas présentée. La procureure de la République, qui a estimé que « les faits étaient caractérisés », a requis 500 € d’amende.

Heureusement pour la jeune centrafricaine, les réquisitions du ministère public ont été entièrement suivies par le tribunal.

 

Aucun article à afficher