Un rapport de la Minusca confirme l’assassinat du sultan maire de koui par les hommes de Wagner

Publié le 4 août 2021 , 7:39
Mis à jour le: 4 août 2021 7:39

 

Bangui, République centrafricaine, jeudi, 5 août 2021, 03:30:40 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Un rapport de la division des droits de l’homme de la Minusca confirme l’assassinat du sultan maire de koui, Monsieur Lamido Souleymane Daouda et son adjoint ainsi que son garde du corps par les mercenaires de la société russe Wagner. Ce qui confirme les allégations de la famille  et des multiples sources indépendantes alors que le gouvernement et ses alliés russes donnent une autre version des faits.

le sultan maire de koui, Lamido Souleymane Daouda
Le sultan maire de koui, Lamido Souleymane Daouda

 

Dans un document intitulé « rapport public sur les violations des droits de l’homme et du droit international en République centrafricaine durant la période électorale (juillet 2020 – juin 2021)  et publié par la mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca), est revenu sur l’affaire de la mort du sultan maire de koui qui a fait énormément des manchettes dans le pays.

Selon ce rapport, « dans la localité de Koui, connue sous le nom de De Gaule, située au nord- ouest du pays, le Sultan Maire de cette localité, Lamido Souleymane Daouda a été assassiné par des hommes identifiés comme d’autres personnel de sécurité par les témoins. Dans ses enquêtes, la DDH a confirmé que M. Lamido Souleymane Daouda a reçu une visite de la part des autres personnels de sécurité qui lui ont demandé de les suivre. Après 2km, il a été abattu avec deux autres personnes qui l’accompagnaient ». Bien que ce rapport est circonstanciel et ne donne pas des détails sur de nombreux crimes perpétrés  dans le pays par des hommes en armes, il mentionne tout de même des faits graves qu’on peut considérer comme des crimes contre l’humanité, crimes de guerre et des violations de droit international humanitaire. Un recourt à la justice internationale est presque inévitable Pour que les auteurs de ces crimes soient punis conformément à la loi.

En ce qui concerne le sultan maire de koui, le chef de l’État Faustin Archange Touadera, son gouvernement  ainsi que les mercenaires russes de la société Wagner ont tenté en vain de camoufler l’affaire en disant que le sultan maire de Koui et ses deux collègues seraient victimes d’une explosion terrestre.  Une version republiée par certains organes de presse afin d’appuyer le gouvernement. Mais leurs familles ont émis de réserve  et continuent d’accuser les mercenaires  de Wagner d’être à l’origine de leur mort. CNC avait mené ses enquêtes et confirme les allégations des familles.

Et ce n’est pas tout! Les mercenaires continuent d’aller fouiller et ramasser des objets dans la maison du sultan. Même avant-hier, un autre groupe des mercenaires sont allés ramasser d’autres choses pour aller les vendre. Incroyable !

Affaire à suivre…

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher