Un ministre russe décède en tentant de sauver un homme en Arctique

Publié le 9 septembre 2021 , 1:07
Mis à jour le: 9 septembre 2021 8:11

Un ministre russe décède en tentant de sauver un homme en Arctique

Bangui ( République centrafricaine ) – Le ministre russe Evguéni Zinitchev est décédé le 8 septembre 2021 en tentant de sauver un autre homme en Arctique. — Mikhail Metzel/TASS/Sipa USA/SIPA

Le ministre russe des Situations d’urgence, Evguéni Zinitchev, est décédé en tentant de sauver une personne en marge d’entraînements dans l’ Arctique. Le haut fonctionnaire, âgé de 55 ans, « est mort tragiquement en service à Norilsk (nord) dans le cadre d’un exercice interministériel de protection de la zone arctique, alors qu’il sauvait la vie d’une personne », a affirmé son ministère à l’agence de presse publique Tass.Le ministre se trouvait au bord d’une haute falaise avec Alexandre Melnik, un scénariste et réalisateur russe de 63 ans, également mort dans l’accident. Ce dernier a glissé puis est tombé, et Evguéni Zinitchev s’est « immédiatement précipité pour le sauver, mais il a lui-même perdu la vie », a expliqué le vice-ministre de ce même ministère, Andreï Gourovitch, à la chaîne Rossïia-24.Dans la garde rapprochée de Vladimir PoutineSelon des sources internes citées par les médias RBC et Taiga. info, l’accident se serait déroulé dans la réserve naturelle de Poutorana, à une centaine de kilomètres de Norilsk, réputée pour ses cascades et classée au patrimoine mondial de l’Unesco. « Le président Poutine a exprimé ses sincères condoléances » aux proches d’Evguéni Zinitchev après sa « mort tragique », a annoncé le Kremlin dans un communiqué.Evguéni Zinitchev avait servi au KGB dans les dernières années de l’URSS. Il avait ensuite fait l’essentiel de sa carrière au sein des différents services de sécurité russes, notamment celui chargé de la protection rapprochée de Vladimir Poutine, selon une biographie publiée par les agences russes. Il avait rejoint à partir de 2014, en tant que numéro 2, le département de lutte contre le terrorisme des puissants services de sécurité russes (FSB). Il avait enfin été nommé ministre des Situations d’urgence en mai 2018. Ce ministère, qui compte près de 120.000 membres, est chargé de répondre aux catastrophes naturelles et aux accidents écologiques.

Avec AFP

{CAPTION}
{CAPTION}

Aucun article à afficher