Tentative de braquage de l’ONG Médecin d’Afrique à Bangassou, un suspect arrêté.

Publié le 10 novembre 2019 , 8:58
Mis à jour le: 10 novembre 2019 8:58
Patrouille des forces de sécurité intérieure à Bangassou en 2017. CopyrightCNC.

Bangassou (République centrafricaine) – CNC – la base de l’ONG internationale médecin d’Afrique à Bangassou, dans la préfecture de Mbomou, à l’Est de la Centrafrique, a été visité dans la nuit du samedi à dimanche 10 novembre par un groupe de trois hommes munis de fusils automatiques, a constaté sur place un journaliste du CNC.

 

Selon les premiers éléments de l’en quête de la gendarmerie locale, le suspect arrêté faisait partie du groupe de trois assaillants ayant tenté de braquer la base de l’ONG internationale Médecin d’Afrique, située entre le quartier Maliko et le centre-ville, dans la nuit du samedi à dimanche aux environs de 23 heures locales.

D’après les gendarmes, les trois assaillants, lors de l’attaque, ont été mis en déroute par les deux gardiens de l’ONG qui ont réussi à neutraliser l’un d’eux grâce au concours des populations environnantes.

Le suspect arrêté, remis dans un premier temps aux soldats FACA, a finalement été transféré quelques heures plus tard à la gendarmerie pour nécessité d’investigation.

Interrogé par les enquêteurs, celui-ci a avoué les faits qui lui sont reprochés, et ajoute au passage qu’ils venaient tous les trois du site des déplacés de l’église catholique de la ville.

Selon les gendarmes, le suspect aurait avoué qu’il avait bel et bien participé au braquage de la base locale de l’ONG Médecin sans frontières (MSF) en 2017, ayant entraîné sa fermeture temporaire à cette époque.

Il y’a lieu de rappeler que depuis un mois, on assiste au regain des actes de braquage contre les ONG internationales humanitaires alors que les besoins humanitaires se font de plus en plus pressants dans le pays, selon le bureau de la coordination humanitaire dans le pays.

 

Copyright2019.