TÉLÉCEL CONDAMNÉE À PAYER 1 700 000 000 à son créancier.

Publié le 21 mars 2019 , 2:21
Mis à jour le: 21 mars 2019 2:21

 

 

Bangui (CNC) – Une bien mauvaise nouvelle pour cette compagnie, qui n’a pas su trouver un terrain d’entente avec son créancier. Elle a plutôt multiplié les procédures pour éviter de payer.

 

Le couperet est tombé devant la Coire commune à Abidjan en Côte d’Ivoire, instance suprême des affaires dans plus de 15 pays en Afrique.

Défendue par Maître Crépin Mboli-Goumba et Maître innocent Mpoko, tous deux au Cabinet Mboli-Goumba Associés, la société hongkongaise a obtenu gain de cause, face à Télécel, défendue par Me Ekomo.

Cette société, PCCW, propriété de l’homme le plus riche de Hongkong, fournit la technologie qui permet aux sociétés de télécommunication d’utiliser la voix dans plus de 100 pays. Jusque-là, Télécel, en reconnaissant pourtant la créance, ne voulait pas payer.

Désormais, il va falloir très vite trouver une solution afin d’éviter la fermeture pure et simple. Les engagements sont les engagements.

Le groupe Télécel est présent dans plusieurs pays d’Afrique notamment en République centrafricaine, Burundi, etc.

 

Copyright2019CNC.