Tchad : plus de 3000 fonctionnaires sans salaire

Publié le 22 août 2019 , 4:00
Mis à jour le: 22 août 2019 4:02

 

Au Tchad, plus de 3000 fonctionnaires tchadiens ne vont pas percevoir leur salaire du mois d’août. Ils sont soupçonnés d’être des fonctionnaires fictifs.

17 mille fonctionnaires étaient ciblés au départ par un audit qui a relevé des cas de faux de diplômes de fonctionnaires fictifs.

Quatorze mille (14.000) ont régularisé leur situation.

3356 ne se sont pas présentés pour confirmer leur intégration à la fonction publique, conséquence, ils n’auront donc pas leur salaire du mois d’août.

Selon Ali Mbodou Mbodoumi, ministre tchadien de la Fonction Publique, du travail et du dialogue social, il ne s’agit pour l’heure que d’une suspension de salaire.

Les fonctionnaires indexés sont appelés à fournir les documents attestant de leur intégration à la fonction publique a indiqué le ministre.

Parmi les 10 ministères concernés par cet audit l’éducation nationale est en tête avec 2600 agents suivis du département de la santé.

Les responsables syndicaux de leur côté affirment que si les 3000 fonctionnaires sont effectivement fictifs, cela pourrait contribuer à rétablir le salaire des fonctionnaires ponctionnés depuis janvier 2018.

 

©BBC Afrique