Sierra Leone: Au moins 91 morts dans l’explosion d’un camion-citerne

Publié le 6 novembre 2021 , 9:46
Mis à jour le: 6 novembre 2021 9:46

Bangui, République centrafricaine, samedi, 6 novembre 2021, 14:37:58 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Au moins 91 personnes ont été tuées et plus de 100 autres blessées vendredi dans l’explosion d’un camion-citerne dans la capitale de la Sierra Leone à la suite d’une collision. /Photo prise le 6 novembre 2021/REUTERS/National Disaster Management Agency-Sierra Leone

Sierra Leone: Au moins 91 morts dans l'explosion d'un camion-citerne
Au moins 91 morts dans l’explosion d’un camion-citerne

 

– Au moins 91 personnes ont été tuées et plus de 100 autres blessées vendredi dans l’explosion d’un camion-citerne dans la capitale de la Sierra Leone à la suite d’une collision, ont annoncé la morgue et les autorités.

Le bilan officiel des morts n’a pas encore été confirmé par les autorités mais le directeur de la morgue centrale de Freetown dit avoir reçu 91 corps à la suite de cette explosion.

En ce qui concerne les blessés, le vice-ministre de la Santé Amara Jambai a déclaré à Reuters que 100 personnes avaient été admises dans des hôpitaux et cliniques pour des soins.

“Nous avons tellement de victimes, de cadavres brûlés”, a déploré dans une vidéo postée en ligne Brima Bureh Sesay, directeur de l’Agence nationale chargée de la gestion des catastrophes. “C’est un terrible, terrible accident”, a-t-il ajouté.

Des images diffusées en ligne montrent des victimes grièvement brûlées gisant à même le sol alors que le feu ravage des magasins et les maisons à proximité. Reuters n’a pas été en mesure de vérifier dans l’immédiat ces images.

Selon Yvonne Aki-Sawyerr, la maire de Freetown, on ignore pour le moment l’étendue des dégâts. Elle a ajouté que la police s’était rendue sur place pour apporter son aide au personnel de la gestion des catastrophes.

Des accidents impliquant des camions-citernes ne sont pas rares en Afrique subsaharienne. En 2019, l’explosion d’un pétrolier dans l’est de la Tanzanie avait fait 85 morts, tandis qu’une cinquantaine de personnes ont péri à la suite d’une catastrophe similaire en République démocratique du Congo en 2018.

Par Reuters

Aucun article à afficher