République centrafricaine : panique à Bossangoa

Publié le 21 février 2021 , 7:07
Mis à jour le: 21 février 2021 7:07

 

Bangui, République centrafricaine, dimanche, 21 février 2021, 13:02:49 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) ont quitté massivement hier la ville de Bossangoa, importante ville du centre ouest  de la République centrafricaine  (RCA), suscitant la panique au sein de la population qui quitte massivement leur maison devant l’avancée des forces loyalistes qui se trouvent, selon les rumeurs, devant la porte de la ville.

 

 

Les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement )CPC) ont quitté massivement hier Bossangoa, capitale de la province de l’Ouham pour se replier en direction de Markounda, chef-lieu de la sous-préfecture de la préfecture de l’Ouham, située à une centaine de kilomètres plus au nord, ont affirmé des sources locales.

« C’est fini », a dit une source proche du CPC qui faisait face à l’avancée des hommes de la coalition FACA / rwandais / Russes vers Bossangoa.  « Il y’a moins des combattants du CPC dans la ville », a confirmé un habitant  de Bossangoa.

Le  général de la milice locale des Anti-Balaka a pour sa part affirmé que la ville  est toujours sous contrôle du CPC et a appelé ses combattants à ne pas paniquer les populations civiles. Mais selon des sources proches de la Minusca, les rebelles ont bel et bien quitté la ville, mais les forces loyalistes n’ont pas pour autant pris le contrôle de Bossangoa.

Mais hier soir, face à la fuite massive des rebelles, les populations ont-elles aussi abandonné leur domicile pour se réfugier dans la brousse, laissant la ville déserte hier soir.

Selon des rumeurs, les forces coalisées du gouvernement seraient à la porte de Bossangoa.

 

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher