RDC: lourd bilan à Beni après une nouvelle attaque des ADF.

Publié le 15 décembre 2019 , 4:02
Mis à jour le: 15 décembre 2019 4:23

IMG_0508.jpeg

RDC: lourd bilan à Beni après une nouvelle attaque des ADF.
Kinshasa (RD Congo) – 15 déc. 2019 16:01

En République démocratique du Congo, la ville de Beni est une nouvelle fois touchée par une attaque des Forces démocratiques alliées (ADF). Cela s’est passé dans la nuit de samedi à dimanche. Le bilan est lourd, il fait état d’au moins 22 morts, dont 13 femmes.
Ce bilan n’est que provisoire selon Noella Katsongerwaki, la présidente du réseau des organisations de la société civile de Beni-territoire jointe par l’AFP, car les fouilles se poursuivent et d’autres corps pourraient être découverts dans les prochaines heures.
Ce que l’on sait pour l’instant, c’est que l’attaque a eu lieu la nuit dernière. Cela s’est passé à Ntombi, à l’ouest de Mayimoya, les assaillants étaient armés de machette. Toujours à en croire Noella Katsongerwaki, ces derniers s’en sont pris à des civils et plus précisément à des agriculteurs.
Selon les premiers chiffres, treize femmes feraient parties des victimes. Samedi déjà, une précédente attaque commise dans la ville avait causé la mort de six civils.
Les attaques des ADF se poursuivent donc sur le territoire de Beni et ce malgré l’installation dans la ville depuis le 28 novembre du général Célestin Mbala, le chef d’état-major des Forces armées de la RDC (FARDC) et de l’arrivée en renfort d’un autre général, John Numbi, l’inspecteur général des forces congolaises.
L’offensive lancée le 30 octobre dans la région par les forces armées congolaises contre les groupes armés suscite de plus en plus d’interrogations au sein de la population du territoire. Une population qui doute de plus en plus de la capacité de l’armée à la protéger.

Avec RFI

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here