RDC : Désaveu des chefs d’Etats Africains envers Kagamé

Publié le 21 janvier 2019 , 6:06
Mis à jour le: 21 janvier 2019 6:53
Paul Kagamé, Président du Rwanda.
Paul Kagamé, Président du Rwanda.

 

 

RDC : Désaveu des chefs d’Etats Africains envers Kagamé

 

 

Bangui (CNC) – Ils ont reconnu à l’unanimité  la victoire du  président élu Félix Tshisékedi. Les dirigeants africains ont exigé le respect de la souveraineté de la République démocratique du Congo.  Un fait qui a conduit à l’annulation de la visite de la délégation de l’Union Africaine le 21 janvier 2019 à Kinshasa.

Le président Rwandais Paul Kagamé, président en exercice de l’Union Africaine a été désavoué par ses homologues africains après la  confirmation de la victoire de Félix Tshisékédi par la cour constitutionnelle samedi dernier à Kinshasa.

La demande de l’Union Africaine n’a pas été écoutée, mais bien plus,  la cour constitutionnelle a confirmé la victoire de Félix Tshisékédi à la présidentielle. Et par la suite, de nombreux chefs d’Etat africains ont immédiatement reconnu la victoire de Félix Tshisékédi tout en appelant au respect de la souveraineté de la RDC.

Pourtant l’Union Africaine a fait partie des acteurs qui ont jeté le doute sur la transparence de cette présidentielle. Mais les chefs d’Etat africains ne l’ont pas suivi dans cette logique.

Ils ont plutôt demandé à aller de l’avant, c’est le cas d’ailleurs du président Sud Africain Cyril Ramaphosa qui a demandé de respecter les résultats de la cour constitutionnelle. Impuissante l’Union Africaine a été contraint d’abandonner sont projet d’ingérence.