RCA : Zoukombo, face à face tendu entre les rebelles et les forces de la Minusca.

Publié le 17 mars 2019 , 6:26
Mis à jour le: 17 mars 2019 6:26
Les forces portugaises de la Minusca à Bria en 2017.

 

 

Les habitants de Baboua en débandade

Durant toute la journée du dimanche 17 mars 2019 les forces portugaises de la Minusca ont mis la pression sur les rebelles du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) d’Abdoulaye Miskine qui ont bloqué depuis plusieurs jours les circulations sur l’axe Bouar-Béloko au village Zoukombo au nord-ouest de la République centrafricaine.

À Baboua, tout comme à Zoukombo, les habitants, par peur d’être des victimes collatérales d’un éventuel affrontement, ont pris la fuite pour se réfugier dans la brousse.

 

Mission de négociation

Selon des informations des sources FDPC, une mission en provenance de Bangui serait actuellement à Zoukombo pour tenter de négocier la levée totale et définitive de la barrière des rebelles.

Alors que le samedi dernier les rebelles ont autorisé le passage vers Bangui d’au moins 50 véhicules, ce dimanche ils ont changé de ton contre toute attente en bloquant les clés de certains véhicules sous prétexte que ceux-ci n’ont pas respecté les consignes strictes données aux chauffeurs.

 

Réunion de suivi de l’accord de Khartoum à Addis-Abeba

Ce lundi 18 mars 2019 à Addis-Abeba, à la demande du Président de la commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat,une réunion de suivi de l’accord de paix de Khartoum s’ouvrira en présence des représentants des 14 groupes armés et du gouvernement centrafricain.

En présence de l’Algérien Smaïl Cergui, patron du conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et sous l’œil vigilant du nouveau patron de la Minusca, les groupes armés tenteront probablement d’avoir plus de place au sein du gouvernement d’union nationale dirigé par Firmin NGRÉBADA.

Selon des sources diplomatiques africaines à Bangui, certains ministres occupants actuellement des postes régaliens risqueraient de céder leurs fauteuils aux profits des rebelles.

 

Copyright2019CNC.