RCA : violent accrochage ce dimanche entre l’armée tchadienne et les mercenaires de Wagner à la frontière

Publié le 30 mai 2021 , 9:04
Mis à jour le: 31 mai 2021 3:46
Les militaires tchadiens en mouvement au Tchad
Les soldats tchadiens.

 

Bangui, République centrafricaine, lundi, 31 mai lundi, 31 mai 2021, 02:40:24 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Un violent accrochage  militaire s’est opposé dimanche les éléments des forces armées tchadiennes et les mercenaires russes de la société Wagner  au village tchadien de Sourou, à une dizaine de kilomètres de la frontière centrafricaine, dans la commune de Baïbokoum,  a-t-on appris des sources sécuritaires tchadiennes.

 

Selon les premiers éléments d’information recoupés sur place, dans la nuit du samedi à dimanche 30 mai, les mercenaires de Wagner, qui combattent les rebelles centrafricains au côté de l’armée nationale, ont fait une incursion nocturne sur le territoire tchadien,  notamment dans la localité de Sourou, dans le département de monts de Lam. Vers cinq heures du matin, ils sont allés tuer un soldat tchadien, et blessant cinq autre, poussant l’armée tchadienne a violemment riposté jusqu’au territoire centrafricain.

Selon de nombreuses sources, les mercenaires russes ont tenté de fuir sur le territoire camerounais, mais la brigade d’intervention rapide du Cameroun  a elle aussi intimidé les mercenaires russes qui sont finalement repliés sur le territoire centrafricain. Mais l’armée tchadienne, en poursuivant  les Russes, a finalement franchi la frontière centrafricaine jusqu’à la commune centrafricaine de Mbang ou cinq de leur collègues militaires capturés par les mercenaires russes ont été tués. Les Russes, qui n’ont pas pu tenir sous le feu des militaires tchadiens, se sont retranchés  à bang, puis dans la sous-préfecture de Ngaoundaye.

Selon l’armée tchadienne qui a publié sur son compte Facebook, les mercenaires russes auraient subi une lourde  défaite :

« Opération contre l’armée russe dans le sud-Est du pays. Lourde défaite infligée par l’armée tchadienne aux mercenaires venus de la Centrafrique voisine. Détail à suivre… », réagit l’armée tchadienne.

Du côté de l’armée centrafricaine, ce sont plutôt les proches du pouvoir qui tentent de défendre les hommes de Wagner en disant que l’armée nationale aurait affronté l’armée tchadienne sur le territoire tchadien, faisant plusieurs morts.

Selon un activiste tchadien, les mercenaires de Wagner seraient impliqués dans la mort de l’ancien Président tchadien Idriss Déby. Mais s’ils veulent tenter à nouveau contre son fils qui a pris le règne du pouvoir, « ils verront sa couleur », ajoute-t-il.

« Je crois que désormais, les mercenaires de Wagner ne pourront plus tenter de franchir la frontière pour aller vers le Tchad ou le Cameroun », réagit un observateur centrafricain.

Pour l’heure, le gouvernement centrafricain n’a pas encore officiellement réagi à cet affrontement.

 

Copyright2021CNC

Aucun article à afficher