RCA : une semaine de braquage intense au quartier combattant, une personne assassinée et plusieurs motos enlevées.

Publié le 12 mai 2019 , 4:32
Mis à jour le: 12 mai 2019 4:32
Brigade OCRB de Damala proche du quartier Combattant dans le 8e arrondissement de Bangui. Credit photo : Mickael Kossi / CNC.

 

 

Bangui (Corbeaunews) – Il ne passe jamais un jour sans qu’on  parle de braquage au quartier Combattant dans le huitième arrondissement de Bangui. Cette semaine du 6 au 12 mai 2019 , on compte déjà une personne assassinée et près de 7 motos volées par les assaillants dans ce secteur réputé très dangereux depuis quelques mois. Bizarrement, les forces de l’ordre bouchent leurs oreilles aux cris de détresse de la population. Le détail.

 

 

Souvenez-vous de notre dernier article intitulé « recrudescence des cas de braquage au quartier Combattant ». Dans lequel nous avons parlé du terrain du football de l’ancien marché qui est devenu malheureusement un lieu où on déconseille à presque tout le monde d’y circuler à certaines heures de la journée ou de la nuit, au début de cette semaine, un conducteur de taxi-moto avait été mortellement agressé et sa moto emportée par les assaillants.

 

D’après les témoignages reçus de ses parents, le jeune mototaximan dénommé Victoire alias Paris, élève en classe de seconde,  aurait été frappé  au niveau de sa tête alors Qu’il roulait encore avec sa moto en provenance du quartier Damara.

 

Inconscients et allongés au sol, les assaillants en ont profité pour récupérer sa moto. Quelques minutes plus tard, il a repris conscience et se rend à l’hôpital. Malheureusement, son cas aurait été  traité à la légère avant qu’il ne rentre à la maison la même nuit.

 

Entre temps, avant d’arriver chez lui, la jeune Victoire alias Paris juge mieux de passer par le commissariat du 8e arrondissement pour faire une déposition concernant le vol de sa moto, mais les policiers se sont contentés malheureusement dans leur racket des taxis-motos sans prêter attention à ses explications alors qu’ils ont des véhicules et des hommes disponibles pour patrouiller dans la zone.

Finalement, la jeune Victoire alias Paris quitte le commissariat pour rentrer chez lui avec du sang qui coule encore dans son nez. Malheureusement, son état de santé prend de l’ampleur quelques minutes plus tard et il est décédé de ses blessures. Son corps, ramené à Paoua, est finalement enterré le week-end dernier.

 

Comme si cela ne suffisait pas,  le samedi 11 mai dernier dans la matinée, un particulier, sur sa moto, est intercepté par un groupe d’homme armé sur ce fameux terrain de football. Son engin est bonnement récupéré par les assaillants sans plus d’explication.

 

Loin de là, d’autres cas de braquage sont signalés dans ce quartier rendant difficile la vie aux habitants dudit quartier.

 

Que font exactement les autorités du pays ?

 

Si une partie des autorités se contentent principalement au pillage des ressources minières et naturelles du pays, d’autres quant à elles multiplient les conquêtes féminines dans les quartiers avec, à la clef, des forces de l’ordre mises à leur disposition pour leur sécurité alors que celles-ci pourraient être affectées dans les patrouilles aux quartiers de Bangui livrés au banditisme quotidien.

 

Copyright2019CNC.