RCA : une délégation du département américain est à Bangui.

Publié le 13 septembre 2021 , 7:11
Mis à jour le: 13 septembre 2021 7:11

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 14 septembre 2021 ( Corbeaunews – Centrafrique). Une délégation du département d’état américain, avec à sa tête le directeur du bureau des organisations internationales opérations de maintien de la paix, Monsieur  James mers  est en visite depuis le 11 septembre en République centrafricaine. L’objectif, évaluer le fonctionnement de la mission de maintien de la paix des Nations unies en prélude au renouvellement du mandat de la Minusca en novembre prochain.

Monsieur  James mers  
Monsieur  James mers

 

Ce 13 septembre 2021, la délégation a été reçue par le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Centrafrique Mankeur Ndiaye. La salle de conférence au quartier général de la Minusca a servi de cadre pour cette rencontre.

« Mon programme est assez chargé pour la semaine.  La mission doit rencontrer toutes les sections de la mission pour échanger avec les responsables sur les défis et les perspectives du mandat.  Je voudrais les remercier d’avoir fait ce déplacement depuis Washington dans un contexte difficile avec la Covid, malgré tout ils ont tenu à venir, et nous sommes également disposés à échanger avec eux  la main la plus ouverte possible sur les défis, surtout sur les perspectives de travail de la Minusca  en République centrafricaine », a déclaré  à la presse Mankeur Ndiaye, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Centrafrique.

Cette visite vise à aider, à éclairer la stratégie de négociation  des États unis pour le processus de renouvellement des mandats des missions, et  à mieux comprendre les activités et les opérations de la Minusca afin d’éclairer  la prise de décision  du gouvernement américain.

« Nous sommes ici du département d’État de Washington. Et pour mieux comprendre comment la mission fonctionne ici en RCA. C’est une opportunité parce que le mandat est sur le point d’être renouvelé et de comprendre comment le mandat fonctionne s’il est nécessaire d’apporter des modifications aux mandats. Et donc ce que nous allons faire au cours de cette semaine s’est échangé avec de nombreux citoyens centrafricains. Nous avons commencé avec le  représentant spécial de la Minusca. Nous parlerons  avec de nombreux autres chefs des différents départements de la mission et nous parlerons également aux membres du gouvernement pour mieux comprendre leur point de vue. Et nous parlerons également aux membres de la communauté centrafricaine », a déclaré Monsieur  James merci   à la presse.

Durant cinq jours, cette réunion se poursuivra avec les responsables de différentes sections de la Minusca dans le but de mieux apprécier les défis auxquels fait face la mission. Le mandat actuel de la mission a été adopté par le conseil de sécurité des Nations unies jusqu’au 15 novembre 2021.

 

  1. Y. Ibrahim avec la Minusca

Journaliste rédacteur

Tel : 70 13 39 97

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher