RCA : un premier cas suspect du Covid-19 détecté à Bria par le MSF panique la ville.

Publié le 7 mai 2020 , 5:06
Mis à jour le: 7 mai 2020 5:06
entrée principale du centre hospitalier universitaire régional de Bria par cnc banafio
Entrée principale du centre hospitalier universitaire régional de Bria. Photo CNC / Moïse Banafio par cnc banafio

 

Bria (République centrafricaine ) – Le patient est un sujet peul, du sexe masculin, en provenance de la ville d’Ippy, située à environ 496 kilomètres de Bangui. Il a été mis en isolement, ainsi que d’autres employés du MSF  à Bria, et la panique s’empare de la ville.

 

Depuis le 14 mars, date à laquelle le ministère de la Santé de la population avait annoncé la confirmation du premier cas du Covid-19 en République centrafricaine, aucun cas confirmé de cette maladie n’a été détecté dans les villes de province. Mais depuis le week-end dernier, les choses pourraient changer.

En effet, la semaine dernière, un sujet peul, malade, en provenance de la sous-préfecture d’Ippy, situé dans la préfecture de la Ouaka, a été hospitalisé à Bria, chef-lieu de la préfecture de la Haute Kotto. Mais le patient, qui a été examiné ce week-end dans un premier temps au bloc par les agents du ministère de la Santé, puis par les médecins et infirmiers du MSF, présentait des caractéristiques épidémiologiques et cliniques similaires au virus  SARS-COV-2, agent responsable de la nouvelle maladie respiratoire appelée « Covid-19 ». Pour ce faire, un diagnostic approfondi au laboratoire est plus que nécessaire.

C’est ainsi que cette semaine, un échantillon NASOPHARYNGÉ / ORO-PHARYNGÉ du patient a été envoyé au laboratoire de l’Institut Pasteur à Bangui pour examen.

Entre temps, le patient, ainsi que tout le personnel soignant ayant été au contact avec lui ont été placés en isolement au MSF pour plusieurs jours.

Au même moment, dans les quartiers, la nouvelle du confinement du patient  soulève beaucoup d’inquiétude parmi les populations alors que le résultat du test au laboratoire de l’Institut Pasteur n’est pas encore connu.

Par ailleurs, à Bouar, chef-lieu de la préfecture de la Nana-Mambéré, une équipe de laboratoire de l’Institut Pasteur était arrivée dans la ville cette semaine pour procéder au test de certains sujets suspectés du Covid-19 dans la ville.  Le résultat est toujours attendu.

 

Moïse Banafio

Copyright2020CNC.

Aucun article à afficher