RCA : un mort et un blessé grave dans une agression au couteau à Bria.

Publié le 3 mai 2020 , 3:05
Mis à jour le: 3 mai 2020 3:05
À l'intérieur du marché de Bria, dans la préfecture de la Haute-Kotto
À l’intérieur du marché central de Bria. Photo CNC / Moïse Banafio.

 

Bria (République centrafricaine ) – La victime s’appelle Aziz Kousko, âgé d’environ 28 ans. Il est décédé ce dimanche vers 2 heures du matin à la suite de ses blessures. Son agresseur, un Peul d’une trentaine  d’années, est actuellement hospitalisé aux urgences de la clinique du MSF (médecin sans frontières) dans un état critique. Sur place, la tension est vive entre les Rounga et les Peuls.

 

Selon les informations recoupées sur place, ce samedi 2 mai, vers 22 heures, monsieur Aziz Kousko, fils du général du FPRC Mahamat Saïd, aussi vendeur des accessoires  des téléphones mobiles aux abords du marché central de Bria, a été mortellement agressé au couteau alors qu’il est intervenu pour calmer son voisin, un vendeur des jus qui discutait avec ses deux clients de l’ethnie peule.

D’après  les témoins de la scène interrogés par CNC, les deux sujets peuls auraient consommé chacun une bouteille du jus. Mais avant de partir, ils auraient remis seulement un billet de 500 francs CFA au vendeur au lieu de 1000 francs CFA. Une discussion s’éclate entre ce dernier et ses clients peuls qui conteste vigoureusement la version du vendeur qui affirme avoir reçu seulement un billet de 500 francs de leur part.

Entre temps, monsieur Aziz, qui est intervenu pour calmer la situation, se rangeait derrière son voisin, vendeur du jus pour exiger aux Peuls le paiement de la totalité de la facture, c’est-à-dire les 1000 francs CFA. Comme du jeu, les discussions s’envenimaient. L’un des Peuls sort son couteau et poignarde monsieur Aziz à plusieurs reprises, pendant que son camarade s’échappe dans la nature. Sur place, une foule hostile s’est massée sur le lieu de l’incident. Le peul, l’agresseur, est à son tour copieusement tabassé par certains témoins de la scène.

Transporté aux urgences du MSF de Bria, monsieur Aziz est finalement décédé de ses blessures ce matin vers 2 heures alors que son agresseur, le peul, est toujours hospitalisé dans un état critique.

Rappelons que monsieur Aziz est de l’ethnie Rounga. Son assassinat fait monter la tension depuis ce dimanche matin entre les Peuls, favorables à l’UPC, et les Rounga, favorable au FPRC.

Il y’a lieu de noter que la semaine dernière, un jeune du PK3 dénommé Chabani, âgé de 26 ans, avait agressé mortellement au couteau un homme qu’il a fortement soupçonné d’avoir accroché amoureusement sa fiancée.

À Bria, ce dernier temps, les agressions aux couteaux sont devenues un fait presque banal. Pour un rien, on sort le couteau et l’affaire est réglée.

 

Moïse Banafio

Copyright2020CNC.

Aucun article à afficher