RCA : un faux lieutenant de douane interpellé par les forces de l’ordre

Publié le 24 janvier 2021 , 8:13
Mis à jour le: 24 janvier 2021 8:13
Les douaniers centrafricains. CopyrightDR
Les douaniers centrafricains. CopyrightDRKODAK Digital Still Camera

 

Bangui, République centrafricaine, dimanche, 24 janvier 2021, 22:04:47 (Corbeaunews-Centrafrique). Dans le désordre, il y’a le désordre, et tout le monde le sait.  Il y’en a certains qui en ont profité, et d’autres non. C’est le cas d’un jeune homme d’une trentaine d’années, qui se fait déclarer  officier de la douane centrafricaine depuis plusieurs mois. Et comme par malheur, ce samedi 23 janvier, il a été pris en flagrant délit de racket et interpellé par les forces de l’ordre. Il a été placé en garde à vue à l’OCRB). Une enquête a été ouverte sur lui.

 

Il s’appelle Sani Koliko, âgé d’une trentaine d’années, il a été interpellé ce samedi par les agents de  service mobile et de surveillance de la douane centrafricaine, appuyés par les éléments  de défense nationale. On lui reproche d’avoir usurpé le titre de « lieutenant de la douane » depuis plusieurs mois. Il a été placé en garde à vue à l’Office central pour la répression  du banditisme (OCRB) pour la nécessité d’enquête.

Selon le lieutenant colonel de la douane Olivier Kondolé,  commandant de la brigade de surveillance  mobile de douane,  c’est depuis vendredi que le suspect a été repéré par son service, et on lui a intimé l’ordre de ne plus porter cette tenue de la douane centrafricaine, car cela constitue une usurpation du titre.  Mais à notre grande surprise, ce samedi matin, on le retrouve au même endroit et dans le même habillement. Il voulait à nouveau racketter les gens, et il a été cueilli par nos forces.

Notons que ce genre de pratique n’est pas nouveau à la douane centrafricaine. Souvenez-vous, en 2010,  un cousin du chef de l’État d’alors, Monsieur François Bozizé, avait monté son propre faux décret  le nommant au servie de douane du guichet unique à Douala, au Cameroun. Il a exercé sur place durant plusieurs mois avant de découvrir qu’il n’était pas douanier centrafricain, en plus sa nomination était le faux.

Affaire à suivre…

 

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher