RCA : un convoi de redéploiement des agents de l’ÂNE bloqué à Bokologbo par Ali Darassa.

Publié le 28 juillet 2020 , 8:12
Mis à jour le: 28 juillet 2020 8:12
Ali Darassa et ses hommes à Bambari le 16 mars 2019
Ali Darassa et ses hommes à Bambari le 16 mars 2019

 

Bambari, République centrafricaine, 28 juillet 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Un convoi des véhicules des agents recenseurs et tablettes de l’ÂNE sur l’axe Alindao  a été intercepté par le chef rebelle Ali Darassa, chef d’État major et coordonnateur  de l’UPC, a-t-on appris de source officielle locale.

 

D’après la même source, le convoi a été intercepté par le chef rebelle  dans la journée du samedi 25 juillet à auteur du village Bokologbo, situé à une soixantaine de kilomètres de la ville de Bambari, au centre de la République centrafricaine. Les agents recenseurs et tablettes, qui étaient dans le convoi, ont dû passer la nuit à la belle étoile depuis 3 jours pendant qu’à Bangui, l’autorité nationale des élections (ÂNE) tente de les rassurer. Des contacts ont été pris avec le gouvernement afin d’engager des discussions avec le chef rebelle Ali Darassa en vue de faciliter le redéploiement de ces  agents recenseurs.

Joint au téléphone, le préfet de la Ouaka a également confirmé l’information et parle d’un évènement malheureux et regrettable.

Rappelons que le chef rebelle Ali Darassa, nommé il y a un an par le chef de l’État comme conseiller du Premier ministre, et son ami, le chef rebelle  Mahamat Alkhatim, également conseiller du Premier ministre, ont été invités officiellement à Bangui par le gouvernement la semaine dernière. On ignore les vraies raisons de leur déplacement dans la capitale, mais tout porte à croire que  les deux chefs rebelles avaient eu des discussions avec les autorités en place concernant leur appui au processus électoral en cours.

 

Bertrand Yékoua

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher