RCA : tentative de braquage d’une moto taxi à Bangui, un sous-officier de la gendarmerie en garde à vue.

Publié le 9 mai 2020 , 5:10
Mis à jour le: 9 mai 2020 5:10
La barrière du PK12 à la sortie nord de Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.
La barrière du PK12 à la sortie nord de Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Bangui (République centrafricaine ) – Le suspect, un sous-officier subalterne de la gendarmerie,  a été mis aux arrêts ce vendredi 8 mai à la brigade territoriale du PK12, à la sortie nord de Bangui, capitale de la République centrafricaine.

 

En effet, ce vendredi 8 mai, au PK12,  dans la localité de Bégoua, vers 11 heures du matin, un maréchal de logis-chef, en tenue civile, sollicitait expressément une moto taxi pour une course horaire d’une heure dans les parages. Mais à la surprise du conducteur de la moto taxi, après avoir passé environ 3 heures en parcourant plusieurs endroits de la capitale avec son client gendarme, celui-ci lui demande à nouveau de le déposer au fin fond du quartier Combattant alors qu’ils venaient à peine de rentrer au PK12, lieu de leur départ initial. Très méfiant du comportement de son client, le mototaximan suspend la course et lui exige de lui payer les 3h de courses effectuées, mais celui-ci refuse, tout en lui demandant de le déposer au quartier combattant avant de régler l’ensemble de la facture. Une discussion s’éclate, et une dizaine des mototaximen sont intervenus pour calmer la situation.

Cependant, après plusieurs minutes de discussions, les explications données par le client gendarme n’avaient pas convaincu la foule qui est présente sur le lieu de la scène. C’est ainsi que le gendarme a été conduit par force au bureau local du syndicat des motos taxis au PK13 sur la route de Boali. Sur place, aucune solution n’a été trouvée, car le suspect aurait expliqué qu’il n’a pas de liquidité pour régler la facture de sa course horaire.

Ne sachant quoi faire face aux agissements de la foule hostile qui voudrait le lyncher, le bureau du syndicat contacte en urgence la brigade territoriale de la gendarmerie du PK12. Une équipe de patrouille est intervenue pour embarquer le suspect. Mais la surprise est de taille ! Le gendarme fautif serait bien connu du milieu des malfaiteurs. Certains de ses collègues ont indiqué qu’il avait été cité dans plusieurs affaires de vol et braquage des motos dans la capitale. Actuellement en garde à vue à la brigade territoriale de PK12, le suspect pourrait être présenté au parquet la semaine prochaine.

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC.

Aucun article à afficher