RCA : six personnes exécutées à Bangui, les forces de l’ordre accusées

Publié le 14 janvier 2021 , 5:54
Mis à jour le: 14 janvier 2021 5:59

Une équipe de patrouille de la LGM (légion de la gendarmerie mobile )à Bangui. Photo du CNC / Mickael Kossi

 

Bangui, République centrafricaine, 14 janv. 21 ( Corbeaunews-Centrafrique). Les quattre de six personnes discrètement exécutées par les forces de l’ordre ont été interpellées à la sortie ouest de Bangui, dans la commune de Bimbo, a affirmé des sources proches du ministère de la Sécurité publique ayant requis l’anonymat.

 

D’après les mêmes sources, les six victimes ont été accusées de n’avoir pas respecté le couvre-feu  instauré par le gouvernement.

En effet, dans la nuit du mercredi à jeudi 14 janvier, vers 19 heures, dans la commune de Bimbo, quatre jeunes hommes ont été interpellés dans la rue par une patrouille des gendarmes.  Mais à la grande surprise de tous, leurs corps sans vie ont été retrouvés  ce matin par leur proche qui dénonce une dérive totale du pouvoir.

Et comme cela ne suffisait pas,  deux autres jeunes, circulant à bord d’une moto vers 4 heures du matin, au quartier Gobongo,ont été interpellés et froidement assassinés par les gardes présidentielles.

Notons que depuis l’instauration du couvre-feu et l’attaque de la ville de Bangui par les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement, le nombre des cas d’exécution sommaire semble augmenter.

Le ministre de la Sécurité publique, le général Henri Wanzet  a déclaré également mis en garde les Centrafricaines : « Nous sommes en guerre ».

 

Par Ferdinand Kouzou

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

Aucun article à afficher