RCA : signature d’un accord de financement entre la France et la Centrafrique pour le relèvement des territoires du Sud.

Publié le 30 janvier 2020 , 8:49
Mis à jour le: 30 janvier 2020 8:59

1000x200 logo combinés trois avec emblème rca - logo i yé ko oko et logo de agence francçaise de développement afd

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

I Yéké Oko : avec le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, grâce à un financement de la France, un consortium d’organisations internationales s’engage pour le relèvement des territoires du Sud-Ouest

Ce 30 janvier 2020 a été signé un accord entre le ministère de l’Economie et du Plan et un consortium d’organisations réunissant la Croix-Rouge française (CRF), Action contre la faim (ACF), CARE, l’IRAM et Norwegian Refugee Council (NRC). Cet accord donne une impulsion à la mise en œuvre du projet « I Yéké Oko ». Ce projet au titre fédérateur – « On est ensemble » en sango – vise à contribuer au développement équilibré et durable des territoires touchés par les déplacements de populations causés par la crise centrafricaine, dans la Mambéré-Kadeï en République centrafricaine et dans la Kadey au Cameroun.

Ce projet de 4 ans est financé à hauteur de 12 millions d’euros par la France, à travers l’Agence française de développement.

Un quart des Centrafricains sont toujours déplacés forcés ou réfugiés dans les pays voisins, en particulier au Cameroun. Dans les deux pays, les mouvements de populations ont un impact important sur le développement local : pression sur les ressources disponibles, nécessaire cohabitation entre populations hôtes et réfugiées. Le projet I Yéké Oko vise donc à permettre un développement économique et social inclusif des territoires, des deux côtés de la frontière.

Ce projet aura des effets majeurs pour les communautés locales :

  • Il renforcera les administrations : fourniture d’équipements, formations, appui aux services d’état civil, création d’instances de concertation.
  • Il consolidera le lien social : gestion concertée des espaces, notamment entre éleveurs et agriculteurs, assistance légale et psychosociale aux victimes de la crise.
  • Il relancera l’économie rurale : formation professionnelle dans des activités innovantes, diffusion de pratiques agricoles améliorées, réhabilitation d’infrastructures.

Le projet I Yéké Oko doit contribuer au renforcement de la gouvernance locale. Les cinq organisations internationales et l’Agence française de développement travaillent donc en étroite collaboration avec le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, ainsi qu’avec les autres ministères concernés par les activités du projet.

La cérémonie de signature s’est déroulée au ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, en la présence du ministre, de l’ambassadeur de France, du directeur de l’Agence française de développement en Centrafrique et du chef de délégation de la Croix-Rouge française.

2020 01 30 – CP signature convention I Yeke Oko

Aucun article à afficher