RCA : recrutement des FACA, le Président Touadera très remonté contre le PAN Gon Baba

Publié le 12 février 2019 , 5:44
Mis à jour le: 12 février 2019 8:19
Un candidat au recrutement au sein des FACA en à Bouar dans la Nana-Mambéré.

 

 

Bangui (CNC) – La procédure du recrutement de 1300 jeunes au sein des forces armées centrafricaines (FACA) déclenchées en août 2018 va finalement suivre son cours normal en dépit des soupçons des fraudes massives enregistrées dans le recrutement.

 

Si l’ensemble des députés centrafricains par les voix de leur porte-parole Bernard Dillah et du Président de l’Assemblée nationale Laurent Gon Baba ont appelé en décembre dernier à l’annulation et à la réorganisation du recrutement au sein des forces armées centrafricaines pour une meilleure représentativité, à la Présidence de la République, certains proches parents collaborateurs du chef de l’État expriment au contraire leur satisfaction vis-à-vis de la procédure qu’ils jugent conforme au standard défini par l’État-major des armées centrafricaines et de la communauté internationale.

À ce titre, le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, en dépit de la contestation générale des députés et de certains candidats malheureux, ordonne à l’État-major de poursuivre la procédure du recrutement jusqu’au bout.

 

Des noms circulent à la présidence de la République

Alors qu’au ministère de la Défense, certains officiers se disent choquer par la pression régulière faite par la présidence de la république pour le choix de certains candidats qu’ils proposent, la primature, y compris certains officiers supérieurs de l’armée ont eux aussi leurs propres candidats à faire admettre.

Parmi les milliers des candidats en lice, la présidence a envoyé à l’État-major quelque 200 noms contre 90 pour la primature.

Une exigence du pouvoir que personne ne doit contester, d’après des sources proches de l’État-major des armées.

En conséquence, la procédure du recrutement poursuit son cours et les candidats retenus précédemment ont composé depuis la semaine dernière des épreuves écrites dans différentes localités du pays.

 

 

Copyright2019CNC.