RCA : quatre morts dans un incendie d’une maison au quartier Lakouanga, la Présidente de l’association des femmes juristes carbonisés

Publié le 24 juin 2021 , 9:14
Mis à jour le: 25 juin 2021 1:30

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 25 juin 2021, 03:01:31 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Quatre personnes sont mortes asphyxiées par les fumées d’un dramatique incendie au quartier Lakouanga, dans le deuxième arrondissement de Bangui. Il s’agit du domicile de la présidente de l’association des femmes juristes de Centrafrique Madame Nadia Carine Formel Poutou dont elle fait partie des victimes, a constaté cette nuit un journaliste du CNC.

Une ambulance à la sortie de l’hôpital communautaire à Bangui.

 

L’incendie se serait déclaré peu avant une heure du matin vers 24h 45 dans la propriété de la Présidente de l’association des femmes juristes située derrière l’école privée Saint – Charles au quartier Lakouanga.

Selon les témoins, peu après le rétablissement de l’électricité dans le quartier, ils constatent l’envahissement des fumées dans la concession de cette famille. Aussitôt, ils alertent le commissariat du deuxième arrondissement, qui a son tour, alerté sapeurs-pompiers qui sont arrivés en urgence sur le lieu. En dépit de la réactivité des pompiers pour tenter de sauver cette famille, l’incendie a malheureusement envahi complètement la maison.

Le constat est dramatique, très dramatique pour cette famille : les pompiers ont retrouvé les corps carbonisés de la Présidente Nadia Carine Formel Poutou et  de ses trois enfants, dont 2 filles et 1 garçon, asphyxiés  dans cet incendie.

Les quatre corps ont été transférés à la morgue de l’hôpital communautaire de Bangui.

Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur les circonstances du drame.

Selon un officier de la police, après le rétablissement des deux lignes l’ENERCA  ce dernier temps, ils constatent malheureusement l’incendie de plusieurs maisons par les courts circuits.  Et l’ÉNERCA va devoir donner des explications à la justice car d’après une source autorisée à l’ENERCA, une ligne a dû être arrêtée en raison de l’augmentation brusque de sa puissance sur leurs machines.

Copyright2021CNC

Aucun article à afficher