RCA : psychose généralisée dans la sous-préfecture de Ngaoundaye, les 3R sont dans le parages

Publié le 3 août 2021 , 8:34
Mis à jour le: 3 août 2021 8:34

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 3 août 2021, 09:31:37 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Malgré la présence  des éléments des forces armées centrafricaines, les populations de Man, Bang et les localités environnantes  craignent une probable attaque des éléments rebelles de 3R, membres de la coalition des patriotes pour le changement (CPC).

Les combattants rebelles de 3R dans la localité de Abba
Les combattants rebelles de 3R dans la localité de Abba

 

À cause des rumeurs d’une éventuelle attaque des rebelles de 3R  dans les localités de Ngaoundaye, la psychose gagne la population civile. À Man par exemple, il n’y a pratiquement plus des habitants. Cette psychose gagne aussi la ville de bang et les localités environnantes. Certains habitants tentent de fuir vers le Cameroun et le Tchad qui se trouvent à proximité, d’autres  préfèrent se réfugier dans la brousse ou dans leur champ.

Selon certains, les rebelles de 3R seraient vus dans le parages, et préparent probablement leur incursion dans ces localités.

« On est ici avec les FACA, mais ils ne sont pas nombreux. Les rebelles utilisent les armes lourdes,  mais nos soldats FACA  n’utilisent que des Kalachnikovs », a réagi un habitant de la commune de bang sur la radio Ndékèluka.

Depuis hier lundi, les habitants de bang, située à une dizaine de kilomètres de Man  ont manifesté leur mécontentement contre les Casques bleus Bangladesh de la Minusca. Ils ont barricadé  la route qui mène à Man pour empêcher le départ de ces Casques bleus vers cette localité, car des rumeurs qui circulent ont fait état d’une éventuelle nouvelle incursion des rebelles dans la ville de Man.

« Si les Casques bleus Bangladesh quittent la ville de bang pour aller à Man, ici chez nous à bang, les rebelles vont probablement nous attaquer, et nous connaîtrons le même sort que les habitants de Man. C’est pourquoi nous avons tenté de barricader la route hier et aujourd’hui aux Casques bleus de quitter la ville»,  a réagi un autre habitant de bang.

Rappelons que le samedi dernier, une attaque des éléments de 3R à Man a fait plusieurs morts et des blessés.

 

  1. Y. Ibrahim

Journaliste rédacteur

Tel : 70 13 39 97

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher