RCA : processus électoral, la coalition démocratique entend organiser un grand meeting de vérité mardi à Bangui

Publié le 22 novembre 2020 , 1:12
Mis à jour le: 22 novembre 2020 1:13
quelques membres de l'opposition démocratique au siège du parti KNK le 10 octobre 2020. Photo CNC par Cyrille yapendé
Quelques membres de la coalition de l’opposition démocratique (COD2020), le 10 octobre 2020 au siège du parti KNK. Photo CNC / Jefferson Cyrille Yapendé

 

Bangui, République centrafricaine, dimanche, 22 novembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique). À quelques jours de la publication définitive par la Cour constitutionnelle des listes des candidats aux élections présidentielles et législatives du 27 décembre,  la tension est de plus en plus visible entre le pouvoir et l’opposition démocratique. Cette dernière entend organiser la semaine prochaine, à Bangui, dans le huitième arrondissement,  un grand « meeting de vérité ».

 

C’est dans un communiqué publié en date du samedi 21 novembre que les leaders de la coalition de l’opposition démocratique (COD-2020) invitent la population banguissoise et environnante à venir nombreuse assister  à son meeting qui sera organisé ce mardi 24 novembre 2020 à 14 heures sur le terrain de football de l’UCATEX, dans le huitième arrondissement de Bangui.

Selon la COD-2020, ce meeting populaire sera largement consacré au processus électoral en cours dans le pays.

Il y a lieu de noter que la coalition démocratique de l’opposition démocratique est composée des partis et associations politiques, à savoir :

  • KwaNaKwa(KNK) ;
  • Rassemblement Pour la République (RPR) ;
  • KELEMBA-PDS ( KPDS ) ;
  • Union pour le Renouveau Centrafricain ( URCA) :
  • Convention Républicain pour le Progrès Social (CRPS)
  • Bé Africa ti Ekwé (BTK)
  • Parti National pour un Centrafrique Nouveau (PNCN)
  • Mouvement pour la Démocratie, l’Indépendance et le Progrès Social (MDI PS) ;
  • Parti Panafricain pour les Libertés et le Développement (PPLD) ;
  • Congrès des Démocrates pour la Renaissance de Centrafrique (CDRC) ;
  • Parti Centrafricain pour l’Unité et le Développement (PClD) :
  • Mouvement pour l’Unité et le Développement (MUD) ;
  • Union Nationale Démocratique du Peuple Centrafricain (UNDPC) :
  • Renaissance Laïque de Centrafrique (RLC)

 

Affaire à suivre.

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste politique

Alain Nzilo

Directeur de publication

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher