RCA : présence des rebelles signalée au village Grevaï, les habitants, paniqués,  sont en fuite vers Kaga-Bandoro

Publié le 12 mai 2021 , 2:53
Mis à jour le: 12 mai 2021 2:53

 

Bangui, République centrafricaine, mercredi, 12 mai 2021, 08:50:04 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Les civils terrorisés par la présence des groupes armés fuient depuis quelques jours le village Grevaï, situé au sud-Est de la ville de Kaga-Bandoro, sur l’axe Dékoua, dans la préfecture de Nana-Gribizi.

 

Les déplacés du village Grevaï qui sont arrivés en masse depuis quelques jours à Kaga-Bandoro sont estimés à 1800.  Elles ont trouvé refuge à l’école Gbakoto au quartier Sérébanda, à la sortie est  de la ville.

« J’ai enregistré 1801 personnes qui sont présentement sur le site de l’école Gbakoto. Malgré tout ça il y’a encore d’autres personnes qui sont en route pour venir. Pour l’heure, dans le camp, pas de natte, pas de moustiquaires. Les déplacés dorment sur le sol sans rien. Dans la nuit les moustiques piquent les déplacés qui sont exposés à  la maladie du paludisme,  la diarrhée et autres. Même les conditions de nourriture vraiment c’est très lamentable », a déclaré un déplacé du village Grevaï qui se trouve actuellement dans le camp.

Fuyant les exactions des groupes armés dans leur village Grevaï, ces déplacés vivent le calvaire sur leur site. Une des autorités locales, présentes parmi les déplacés dans le camp demande l’intervention des soldats FACA en urgence avant toute aide humanitaire.

« Nous demandons au gouvernement de créer une base des soldats FACA l’abus chez nous pour que nous puissions retourner avec toute notre population à Grevaï afin de cultiver nos champs. Mais nous restons ici oisifs, tous les enfants tombent malades. Ils souffrent de diarrhée, du paludisme et de faim. Nous demandons au gouvernement de nous venir vite en aide en nous fournissons des nattes,   des moustiquaires et de la nourriture pour que les enfants aient de quoi à manger. Il y’a des femmes enceintes, nous avons besoin du médicament ».

Malgré ces conditions déplorables sur le site, les habitants de Grevaï continuent d’affluer à Kaga-Bandoro.

 

  1. Y. Ibrahim avec la RNL

Journaliste rédacteur

Tel : 70 13 39 97

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher