RCA : policiers kidnappés à bang, les ravisseurs demandent la libération de leur camarade.

Publié le 7 septembre 2020 , 7:58
Mis à jour le: 7 septembre 2020 7:58
Les élèves policiers de la précédente promotion 2018. Crédit photo : CNC.
Les élèves policiers de la précédente promotion 2018. Crédit photo : CNC.

 

Bouar, République centrafricaine, lundi 7 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). C’est désormais officiel, les ravisseurs du policier et de son auxiliaire kidnappés dans la nuit du dimanche à lundi demandent la libération immédiate de leurs collègues arrêtés par les soldats FACA il y a quelques jours dans la même région.

 

À travers notre équipe d’analyse et d’investigation dirigée par la journaliste Gisèle Moloma, nous avons tenté en vain de joindre au téléphone monsieur Florent Poutia, gardien de la paix pris en otage avec son auxiliaire dans la nuit du dimanche à lundi 7 septembre vers 1 heure du matin sur la barrière du pont Mberé, située à 3 kilomètres de la ville de Bang, dans la préfecture de l’Ouham-Péndé.

Une heure plus tard, à notre grande surprise, vers 12 h 55, suite à notre insistance, l’un des ravisseurs du policier a décroché l’appel. Dans un premier temps, il explique que monsieur Florent n’est présentement disponible pour répondre à notre appel. Il parle en sango, langue nationale avec un accent peul. À la question de savoir pourquoi le policier ne pourrait pas répondre à l’appel, le ravisseur explique qu’il fallait d’abord demander aux autorités du pays, et à la Minusca de libérer trois de leurs collègues rebelles arrêtés par les FACA et la Minusca avant que Florent et son auxiliaire ne soient libérés.

Une formulation claire de  revendication exprimée par le 3R (Retour, réclamation et Réhabilitation  qui ne cesse de narguer le peuple centrafricain au vu et su des autorité du pays qui considère les groupes armés comme des « collaborateurs » du gouvernement, d’après le terme employé par le Premier ministre sur la radio France internationale.

Notons que le premier tour des élections générales auront lieu le 27 décembre 2020, selon le calendrier initial publié par l’Autorité nationale des élections (ANE).

 

Par Gervais Lenga, depuis Bouar

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

 

Aucun article à afficher