RCA : perquisition au domicile de l’ancien ministre Sylvain Ndoutingaye, la famille dénonce l’enlèvement de leur gardien

Publié le 21 décembre 2020 , 8:23
Mis à jour le: 21 décembre 2020 8:23
la façade de la résidence de l'ancien ministre sylvain ndoutingaye filmée par cnc le 19 décembre 2020
La façade de la résidence de l’ancien ministre sylvain ndoutingaye au quartier PK13 sur la route de Boali, filmée par cnc le 19 décembre 2020. Photo CNC

 

Bangui, République centrafricaine, lundi, 21 décembre 2020, 13:51:34 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Des hommes lourdement armés identifiés comme des éléments de la sécurité présidentielle ont perquisitionné et saccagé la résidence privée de l’ancien ministre Sylvain Ndoutingaye située au PK13 sur la route de Boali, et son gardien, âgé d’une trentaine d’années,  a également été enlevé, suscitant la colère de sa famille qui dénonce l’acharnement du pouvoir.

la chambre de l'ancien ministre pillé et saccagée par les hommes armés le 19 décembre 2020 par cnc
La chambre de l’ancien ministre pillé et saccagée par les hommes armés le 19 décembre 2020. Photo CNC /

 

Selon la famille de l’ancien ministre, ce samedi 19 décembre 2020, vers 17 heures, quatre hommes lourdement armés, à bord d’un véhicule 4×4 non immatriculé, sont passés devant la concession de l’ancien ministre avant de faire un demi-tour 50 mètres plus loin et revenir pointer avec leurs armes la grande sœur de l’ancien ministre qui était assise sur une chaise devant leur clôture.

Aussitôt, les quatre hommes ont fait irruption à l’intérieur de la résidence du ministre Sylvain Ndoutingaye Alor qu’il était à l’église ce jour, selon ses proches.

Selon la sœur du ministre interrogé par CNC,   ces quatre hommes habillés en tenue de la garde présidentielle ont perquisitionné et saccagé la chambre du ministre ainsi que celles de ses enfants.

la chambre des enfants vendalisée par les hommes armés le 19 décembre 2020 par cnc
La chambre des enfants vandalisé par les hommes armés le 19 décembre 2020. Photo CNC /

Pendant ce temps, monsieur Feïdangai  Jean-Baptiste, gardien du ministre, âgé d’une quarantaine d’années, qui était en train de nettoyer la concession, a  été arrêté et embarqué par les quatre hommes qui l’ont amené à une destination inconnue.

Pour la famille, cet acte est inacceptable et demande aux autorités de faire tout pour   libérer monsieur Feïdangai  Jean-Baptiste.

Selon la même source, le téléphone personnel du ministre a également été emporté par ces hommes armés.

« Nous sommes des citoyens normaux. On n’a le droit de vivre  dans notre pays. Nous sommes tous des Centrafricains et centrafricaines. Si l’on n’a rien contre mon papa,  on ne doit pas venir  chez lui pour dire que non il est l’auteur  de la rébellion ou quoi que ce soit. Ils ont fouillé la maison, ils ont tout saccagé, ils n’ont même pas trouvé une seule arme. Maintenant, on ne sait pas ce qui se passe. Nous, ce que nous voulons, c’est juste libérer le gardien qui a été arrêté parce que sa famille est plus inquiète », a déclaré mademoiselle Farida Ndoutingaye, membre de la famille.

Selon la famille du ministre, le commandant de brigade de la gendarmerie du PK12 a été contacté, et une enquête est en cours.

Selon nos information, le ministre Sylvain Ndoutingaye, qui est également lieutenant colonel de l’armée nationale,  n’est plus revenu chez lui depuis la fouille de sa résidence par ces hommes armés. Candidat du parti KNK aux législatives dans la circonscription de Berberati, l’ancien ministre est désormais dans le viseur du pouvoir de Bangui.

Affaire à suivre.

 

 

Aucun article à afficher