RCA : Paoua, un incident militaire entre les FACA et les USMS fait  un mort et deux blessés

Publié le 22 novembre 2020 , 2:25
Mis à jour le: 22 novembre 2020 2:25
Ville de Paoua. Credit Photo : Fred Krock. copyright2017CNC.

 

Paoua, République centrafricaine, dimanche, 22 novembre 2020, 08:16:39 ( Corbeaunews-Centrafrique ). La ville de Paoua, située à 485 kilomètres au nord-ouest de Bangui, dans la préfecture de l’Ouham-Péndé, est à nouveau secouée par des détonations d’armes automatiques de guerre, faisant paniquer les populations locales. Le bilan fait état d’un mort et de deux blessés, le tout  du côté de l’unité spéciale mixte de sécurité (USMS) basés dans la ville.  

 

Selon les informations du CNC, dans la nuit du samedi à dimanche 22 novembre, vers minuit, non loin du marché central de Paoua, une violente altercation verbale s’est éclatée entre quelques soldats du quatrième bataillon d’infanterie territorial (BIT 4) et ceux de l’unité mixte de sécurité (USMS) qui venaient de sortir d’un bar dancing très populaire dénommé « Roungan ».

Cependant, les soldats FACA, lourdement armés contrairement aux USMS qui ont laissé leur arme  à la garnison, ont fait leur usage et agressé militairement ces derniers, faisant un mort et deux blessés parmi eux.

Très en colère, les éléments de l’unité spéciale mixte de sécurité (USMS) ont  du regagner en catastrophe leur base  située à 3kilomètres au quartier  NDJANGARA  pour récupérer leurs armes, avec un objectif de contre-attaquer  leurs collègues du BIT 4 qui sont basés à  SARAMANDJA, à la sortie est de Paoua sur l’axe menant à Bossangoa.

Heureusement, avec les interventions de leurs chefs, les choses semblent calmer cette nuit jusqu’à ce matin.

Notons que toutes les victimes sont du côté des USMS, et les blessés sont actuellement aux urgences de l’hôpital pour des soins appropriés.

 

Par G Bobérang

Correspondant du CNC à Paoua

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher