RCA : panique au PK12, les FACA en débandade, les quartiers se vident

Publié le 23 décembre 2020 , 4:11
Mis à jour le: 23 décembre 2020 4:11
La barrière du PK12 à la sortie nord de Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.
La barrière du PK12 à la sortie nord de Bangui. Photo CNC / Fortuné Bobérang.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Bangui, République centrafricaine, mercredi, 23 décembre 2020, 10:02:52 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Alors que la ville de Boali, située à 95 kilomètres de Bangui est relativement calme ce mercredi matin, au quartier PK12, à l’entrée de la capitale, c’est la débandade générale.  Les soldats FACA, en provenance de PK26 sur des motos et des taxis-brousse, font peur à la population, créant la panique générale.  Les quartiers se vident, et les bus comme les taxis-motos  rentrent dans les quartiers pour échapper.

 

Alors que la ville de Mambéré, situé à une centaine de kilomètres de Berberati sur l’axe Boda / Nola, est tombée ce matin vers 5 heures aux mains des rebelles de la coalition des patriotes centrafricains (CPC), à Bangui, particulièrement aux quartiers PK11, PK12 et PK13, les populations sont en débandade.

Certains parlent de la présence des rebelles, d’autres font état de la fuite des soldats FACA basés au PK26. Or, notre équipe, installée  à Boali, indique que la ville est relativement calme, et aucun coup de feu n’est entendu dans la ville depuis 3 heures du matin.

Mais que s’est-il réellement passé ?

Pour certains habitants du PK12, c’est probablement la fuite des soldats FACA à bord des motos et des taxis-brousse qui aurait créé la panique au sein de la population.

Pour l’heure, aucune détonation d’arme n’est entendue dans la capitale, mais seulement la scène de panique au sein de la population des quartiers nord qui est enregistrée.

Affaire à suivre.

 

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher