RCA : Osons dire la vérité qui blesse !

Le Président Faustin Archange Touadera entouré de l'ambassadeur de France en Centrafrique et le ministre chargé du sécrétariat du gouvernement
Le Président Faustin Archange Touadera entouré de l’ambassadeur de France en Centrafrique et le ministre chargé du sécrétariat du gouvernement

 

 

Bangui (République centrafricaine) – Beaucoup de gens parlent sans savoir et beaucoup écoutent et prennent ces racontages comme argent comptant. Pourtant, quand nous nous donnons la peine de vérifier ce qui est dit, nous nous apercevons que la vérité est parfois ailleurs et que le diable que l’on dit se nicher dans les détails est capable d’apparaitre sous les traits d’un interlocuteur quelconque !

 

Pas plus tard qu’hier à l’occasion d’une causerie près de SICA 1, quelques jeunes tenaient des propos virulents sur un peu tout et n’importe quoi, comme s’il fallait qu’il y ait des boucs émissaires de tout bord aux problèmes du Centrafrique. Personne ne nous aide, les Français nous ont abandonné depuis la Sangaris, les Chinois pillent notre or, les Russes nos diamants, la Minusca ne fait pas assez et l’Europe reste les bras ballants !

 

Il est des choses qu’il est dur d’entendre surtout vis-à-vis de certains partenaires de la République centrafricaine.

Prenons le cas de l’Europe qui ne ménage pas sa peine au chevet de notre pays ! Il y a beaucoup de liquidité versée en RCA à travers de tout un tas de projets les plus pharaoniques les uns que les autres ! Et je ne citerai que l’installation des ponts métalliques financé par l’Europe du projet Békou, du bitumage de certains axes routiers….

 

Et puis comment ne pas dire les choses vraies et laisser se propager la rumeur non fondée ! Tout le monde sait très bien que nos FACA sont formés par les soldats européens de l’EUTM et qu’ils en sont pleinement satisfaits !

Preuve en est s’il en était de la première formation des unités spéciales mixtes de sécurité qui vient de se finir! C’est comme toutes les formations que l’EUTM fait pour nos FACA à camp Kassaï et ailleurs ! Ce travail aide nos FACA à devenir efficaces et dans beaucoup de domaines que ce soit du combat, du renseignement opérationnel au secteur administratif ou même encore pour les questions de droit international humanitaire !

 

Alors osons le dire, ces efforts européens ne sont pas reconnus à leur juste valeur par la population qui boit les paroles de beaux parleurs en refusant de voir les choses concrètes !

Les détracteurs de tout bord agitant leurs marottes de néocolonialisme ou de vieilles rengaines d’un autre temps pour mieux masquer la superficialité de leur jugement devraient tourner leurs langues avant de vipérer des propos décalés. A ceux qui s’en étonnent, la France est toujours là d’ailleurs mais pas pour des affaires de colonialisme. Elle est là pour montrer la route aux européens et leur dire que le Centrafrique doit être aidé et il faut donc avoir le courage de le reconnaitre. Alors au lieu de nous désunir en écoutant les colporteurs de haine et les chercheurs d’excuses, soyons heureux des efforts des autres pour nous, Centrafricains, et sachons regarder la vérité en face !

 

Copyright2019CNC.