RCA : Obo, une nouvelle attaque de l’UPC repoussée par les FACA.

Publié le 27 mai 2020 , 3:21
Mis à jour le: 27 mai 2020 3:21
deux soldats faca en casques blindés militaires dans leur pickup en patrouille à Bangassou
Des soldats FACA en patrouille à Bangassou pour illustration. CopyrightCNC

 

Obo (Corbeaunews-Centrafrique) – appuyés par les forces de la Minusca, les soldats Faca ont repoussé à nouveau ce lundi 25 mai une nouvelle attaque des combattants rebelles de l’UPC à Obo, située à environ 1320 kilomètres de Bangui à l’extrême sud-est de la République centrafricaine.

 

Vendredi 22 mai, vers 14 heures, certains habitants de la localité d’Obo ont informé les autorités locales et les soldats de l’armée nationale de supposée présence des combattants rebelles de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC)  à 15 kilomètres sur l’axe Mboki. Ces rebelles, selon eux, étaient lourdement armés sur des motos, et se préparaient à attaquer de nouveau la ville.

Pris de panique, certains habitants d’Obo et des villages environnants sont sortis chez eux  pour se diriger vers les camps des déplacés, pendant que  les soldats Faca, alertés, ont dû rehausser la vigilance sécuritaire autour et dans la ville.

Finalement, 24 heures plus tard, après vérification, tout porte à croire que ce n’est qu’une rumeur de plus qui affole  les populations locales. Or, ce samedi 2 mai, pendant que la ville retrouve son calme habituel, les rebelles de l’UPC ont lancé un nouvel assaut dans la ville. Après plusieurs heures d’affrontement, les forces de la Minusca ont dû intervenir pour appuyer les Faca, repoussant les rebelles hors de la ville.

Pour l’heure, on ignore si certains rebelles ont été capturés, mais une source a indiqué à CNC que des armes abandonnées par les rebelles ont été récupérées par les Faca au moment de leur fuite.

 

Copyright2020CNC

Aucun article à afficher