RCA : Marie-Reine Hassen, « pourquoi je ne prends pas part à l’élection présidentielle du 27 décembre »

Publié le 17 novembre 2020 , 11:45
Mis à jour le: 17 novembre 2020 11:47
Marie-Reine Hassein
Madame Marie-Reine Hassen

 

Bangui, République centrafricaine, mercredi, 18 novembre 2020, 05:41:20 ( Corbeaunews-Centrafrique ). En raison de la situation d’insécurité de plus en plus grandissante créée par les groupes armés qui occupent encore plus de 80% du territoire national, et la   crédibilité du processus électoral qui pose de sérieux doutes et interrogations, l’ex-ministre Marie-Reine Hassen annonce cette fois qu’il ne sera pas candidat ni aux législatives, ni à la présidentielle du 27 décembre 2020.

Ci-dessous sa déclaration :

 

POURQUOI JE NE PRENDS PAS PART

À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DU 27 DÉCEMBRE

 

Membres sympathisants de Renaissance Centrafrique,

Citoyennes et citoyens,

Mes chers compatriotes,

Le 27 décembre 2020, nous sommes appelés à élire le président de la République.

Cette élection devrait constituer un moment clé de la vie de la Nation en ce qu’elle devrait être l’occasion de l’expression d’un suffrage universel libre et sincère.

Il n’en sera hélas rien.

Le suffrage ne sera pas libre puisque des hors-la-loi, lourdement armés, occupent plus de deux tiers du pays, et nombre d’entre eux viennent d’ailleurs. Ils quadrillent le territoire et leur présence aux alentours des bureaux de vote influencera tendentieusement le déroulement du scrutin.

De ce fait, le choix des électeurs ne saurait être sincère. L’électeur ira dans l’isoloir une arme à feu sur la tempe.

Cet état de fait est la conséquence de l’incurie des gouvernements qui se sont succédés depuis une trentaine d’années.

Au lieu de définir une politique courageuse de lutte contre la délinquence déguisée en « militaro-politique », et celle de droit commun, au lieu de rechercher vigoureusementles des moyens bilatéraux et multilatéraux pour venir à bout de ces fléaux, au lieu de mener de vastes campagnes de sensibilisation et de mobilisation du peuple entier, ceux qui nous gouvernent se comportent en rentiers avachis dans leur prévarication. Ils sont avides de pouvoir et d’enrichissement personnel et rapide, alors que le peuple sombre de plus en plus dans la misère noire.

Tout porte à croire qu’ils ont été, sont, et continueront à être les complices des assassins du peuple, vos assassins.

Oui, les tueurs nous encerclent, ils sont parmi nous. Irons-nous voter sous leurs yeux, c’est-à-dire sous leur contrôle ? En répondant à cette question, vous aurez choisi votre camp : la collaboration ou la résistance.

Moi, j’ai choisi !

Je vous invite à nous rejoindre, vous tous, citoyennes et citoyens, et fiers de l’être, à vous engager massivement dans la LUTTE POUR LA LIBERTÉ, DANS L’UNITÉ, LA DIGNITÉ ET LE TRAVAIL.

La route sera longue, difficile, mais à terme elle sera fructueuse.

Vive la nation centrafricaine renaissante !

 

Marie-Reine Hassen

15/11/2020

 

Aucun article à afficher