RCA : marche des moutons, un véritable échec du pouvoir, selon Christian Gazam BETTY, conseiller du Président DOLOGUÉLÉ

Publié le 5 septembre 2020 , 11:04
Mis à jour le: 5 septembre 2020 11:04
Christian Gazam BETTY, Conseiller en Stratégie de Communication du Président de l'URCA, Anicet Georges Dologuelé, le jeudi 02 décembre 2020. Crédit photo : URCA
Christian Gazam BETTY, Conseiller en Stratégie de Communication du Président de l’URCA, Anicet Georges Dologuelé, le jeudi 02 décembre 2020. Crédit photo : URCA

 

Bangui, République centrafricaine, samedi 05 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Monsieur Christian Gazam BETTY, conseiller en communication de monsieur Anicet Georges Dologuélé, leader de l’opposition et Président de l’Union pour le renouveau centrafricain (URCA),  a dénoncé, vendredi,  dans une déclaration publique, la marche des partisans du chef de l’État Faustin Archange TOUADERA qui ont exigé du parlement la levée de l’immunité du chef de file de l’opposition, Anicet Georges Dologuélé.

 

«  Nous avons observé cette marche avec indignation.  Nous avons écouté sur les ondes de la radio nationale que cette marche avait été interdite par un communiqué de presse qui avait été lu par le Directeur général de la radio, et ce communiqué de presse est une décision signée par le ministre de la sécurité publique. Nous observons le lendemain que cette marche a quand-même lieu, et les participants sont escortés même par les forces de la sécurité publiques. C’est un naufrage de l’État », déclare monsieur Christian Gazam BETTY, conseiller en communication du Président de l’URCA.

 

D’après lui, cette marche des moutons est un échec de la part des ceux qui ont marché, parce qu’ils  se disent être des soutiens du pouvoir en place  : « Je m’attendais à ce que les personnes qui se sont insultées par des propos qui ont été sortis de leur contexte afin de pouvoir retourner la population contrent Monsieur Dologuélé, je m’attendais à ce que ces personnes soient des centaines des milliers, comme ça j’aurais au moins compris qu’il y a eu une insulte. Ne sommes-nous pas là dans une technique de manipulation ? L’échec de cette marche est un désaveu de la population à cette technique manipulatrice du pouvoir en place », ajoute-t-il.

 

Notons que le jeudi dernier, les membres de la plateforme galaxie 3003 (30 mars), regroupant plusieurs groupes de soutien au chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, ont organisé une marche dans les rues de la capitale et devant l’Assemblée nationale pour exiger du parlement la levée de l’immunité du leader de l’opposition Anicet Georges Dologuélé, également Président du parti Union pour le renouveau centrafricain (URCA). Les organisateurs ont également lancé un ultimatum aux députés de répondre à leurs exigences dans un bref délai. Faute de qoi, une nouvelle marche musclée sera à nouveau organisée devant l’Assemblée nationale.

 

Par : Silver Anselme DERYO DJERAMBAYE

Tél. : 72 46 32 99

Directeur de publications

Alain Nzilo

Tel et WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@Gmail.com

 

Aucun article à afficher