RCA : Mankeur Ndiaye, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Centrafrique   est-il un menteur ?

Publié le 9 avril 2021 , 12:06
Mis à jour le: 9 avril 2021 12:06
mankeur ndiaye de la minusca
Monsieur mankeur ndiaye, Représentant spécial du Secrétaire général de la Minusca en Centrafrique

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 9 avril 2021, 18:03:32 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Dans un entretien avec notre confrère Christophe Boisbouvier sur la radio France internationale, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Centrafrique, le diplomate sénégalais Mankeur Ndiaye a déclaré que Moscou aurait accepté de coopérer avec l’ONU pour savoir si des paramilitaires russes ont commis oui ou non des exactions ces derniers mois  en Centrafrique. Ce que le conseiller en sécurité du Président centrafricain, Valery Zakharov, qui est aussi un membre influent de la société paramilitaire russe Wagner dément, et dit que les déclarations de Monsieur Mankeur sont fausses et n’ont aucune réalité.

 

« J’ai contacté le ministère russe des affaires étrangères pour discuter des propos faits aujourd’hui par M. Mankeur Ndiaye,  Verchinine m’a fait savoir que les crimes qui auraient été commis par les instructeurs russes ne faisaient pas l’objet de son échange avec le chef de la Minusca », a tweeter Monsieur Valery Zakharov, conseiller russe du chef de l’État centrafricain. D’après lui, « les déclarations de monsieur Mankeur Ndiaye sont fausses et n’ont aucune relation à la réalité ».

Cette position de Valery Zakharov intervient quelques heures après l’interview de monsieur Mankeur Ndiaye sur la radio France internationale.

D’après lui, les allégations du groupe de travail des nations unies sur l’utilisation des mercenaires en Centrafrique qui avait accusé le 31 mars les paramilitaires russes de la société Wagner d’avoir commis des exécutions sommaires et des actes de tortures font l’objet  de discussion entre lui et les autorités russes.

« J’en ai parlé avec mes interlocuteurs russes. Je pense aussi qu’ils sont conscients du fait qu’il faut absolument tout documenter et donner une suite au cas où ces allégations seraient avérées.

Selon lui, ces interlocuteurs russes auraient accepté qu’ils puissent faire ces enquêtes et que tout soit documenté. Ils

« Ils sont prêts à coopérer également dans ce domaine. Le vice-ministre Sergueï Verchinine  l’a dit très clairement et donc nous avons cette convergence de ce point de vue », a poursuivi Mankeur Ndiaye, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Centrafrique.

Alors, la seule question qui reste toujours en suspens est de savoir entre Valery Zakharov et Mankeur Ndiaye qui dit la vérité ? Ce dernier est-il un menteur ?

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste politique

Alain Nzilo

Directeur de publication

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher