RCA : Lutte contre le COVID-19, OXFAM installe déjà 12 points d’eau temporaires dans certaines agglomérations banguissoises 

Publié le 22 juillet 2020 , 11:57
Mis à jour le: 22 juillet 2020 11:57
Les 3 enfants qui s'approvisionnent en eau potable fournie par l'OXFAM au quartier Kpéténé dans 6ème arrdt de Bangui. Copyright CNC Jefferson Cyrille YAPENDE.
Les 3 enfants qui s’approvisionnent en eau potable fournie par l’OXFAM au quartier Kpéténé dans 6ème arrdt de Bangui. Copyright CNC Jefferson Cyrille YAPENDE.

 

Bangui, République centrafricaine, 22 juillet 2020 (Corbeaunews-Centrafrique).Dans le cadre de son projet réponse COVID-19, l’ONG international OXFAM met en place un projet d’appui visant à mettre en œuvre une réponse de santé publique et sociale locale. C’est en prévention de l’épidémie à Coronavirus en RCA. Cette ONG prévoit d’installer 20 points temporaires de distribution d’eau à Bangui  et ses périphéries. Mais sur les 20, l’eau a déjà coulé sur les robinets de 12 points d’eau qui commencent à desservir la population centrafricaine à ce jour.

 

Financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’OXFAM et son partenaire APSUD (Action pour la Population et Développement Durable), ce projet a pour but de freiner la propagation du COVID-19 en République centrafricaine, en améliorant l’accès à l’eau et à l’hygiène.

Ce projet vise également à sensibiliser 125 000 personnes sur le COVID-19 à Bangui et Paoua, notamment par l’intermédiaire de comités communautaires. Enfin, 10 000 kits d’hygiène seront distribués aux ménages les plus vulnérables à la maladie dans les semaines et mois à venir.

Ces points de distribution sont chacun équipés de rampes de distribution, robinets avec coffrages en bêton et dispositif de drainage des eaux avec une superstructure aménagées (dalles en béton armé et dispositif de drainage des eaux usées).

Cependant, les rampes sont alimentées par de bladders (10-15m3) posés sur une plateforme en bois, soit par des futs (2) en plastiques de 5m3 posés également sur une plateforme en bois en forme de mini châteaux.

Par ailleurs, les 20 points prévus installés temporairement par OXFAM pour la distribution d’eau à Bangui et son agglomération de Bimbo, 4ème, 6ème, 2ème arrondissements et Begoua, seront progressivement remplacés par 10 forages permanents. Quatre (4) autres seront également construits à Paoua dans l’Ouham-Pende.

Autres points à relever sur les différents sites de distribution d’eau, les dispositifs de distanciation ont été installés sur chaque point, visant à respecter la mesure de la distanciation physique de 1, 5 mètre entre chaque consommateur d’eau. Les lavages de mains ont également été mis en place afin de garantir un accès aux normes d’hygiène minimale préconisées en période de cette pandémie par le gouvernement centrafricain.

Le coût de ce projet qui vise à freiner la propagation de cette maladie qui continue de faire son petit bonhomme de chemin dans le pays, s’élève à  1.350.000 d’euros soit environ 884.250 000 francs CFA. Il sera exécuté dans un délai de 6 mois.

Par Jefferson Cyrille YAPENDE

 

 

Aucun article à afficher