RCA : l’évaluation de la mise en œuvre du premier fonds fiduciaire de l’Union européenne   

Publié le 25 novembre 2021 , 3:25
Mis à jour le: 26 novembre 2021 1:56

 

 

Bangui, 25 nov. 21 (Corbeaunews – Centrafrique ) – Créé en juillet  2014, le premier fonds fiduciaire de l’Union européenne post-crise, « le Fonds Bêkou » en fin d’exécution, a été évalué du 24 au 25 novembre 2021 à Bangui par le gouvernement, les partenaires nationaux et internationaux de mise en œuvre des programmes financés et les bénéficiaires des terrains.  

De gauche à droite Jacqueline Mardozein, représentante du ministre de l'économie , Douglas Darius Carpenter , ambassadeur de l'UE en Centrafrique et Enrique De Loma Ossorio Friend , gestionnaire du Fonds Bêkou
De gauche à droite Jacqueline Mardozein, représentante du ministre de l’économie , Douglas Darius Carpenter , ambassadeur de l’UE en Centrafrique et Enrique
De Loma Ossorio Friend , gestionnaire du Fonds Bêkou. Photo CNC

 

Avant d’amorcer une nouvelle programmation, qui financera l’action extérieure de l’Union européenne de 2021 -2027, l’heure est actuellement à l’évaluation du premier Fonds fiduciaire européens « Fonds Bêkou », qui arrive déjà en terme.

Les objectifs  de cet atelier de capitalisation qui s’est tenu du 24 au 25 novembre 2021 à l’Alliance Française de Bangui, visent à tirer les enseignements de sept années aux côtés de la population centrafricaine  afin de pouvoir utiliser les leçons apprises dans la nouvelle programmation de l’Union européenne en République centrafricaine, mais aussi, de mieux réfléchir sur les forces limites de tels mécanismes, leurs avantages comparatifs et leurs faiblesses.

Selon Enrique De Loma Ossorio Friend , gestionnaire du Fonds Bêkou, dans sa présentation a déclaré que plus de 293 millions d’euros ont été injectés entre 2014 et fin 2020 à travers une trentaine de partenaires ONG, agences de développement des Etats membres de l’Union européenne et l’ONU, bureau de consultants, à la fois sur les projets opérationnels dans les différentes régions ciblées par le Fonds et en assistance technique permanente auprès des institutions centrafricaines afin de soutenir les populations dans les secteurs liés à la résiliences, notamment la sécurité alimentaire et la santé, l’appui à la récréation d’Etat capable d’assurer les services de base.

« Près de 55% de la population bénéficie du Fonds Bêkou »

D’après Douglas Darius Carpenter, Ambassadeur de l’Union européenne en Centrafrique, affirme que depuis sa création, les programmes financés par le Fonds fiduciaire de l’UE ont bénéficiés à plus de 2 800 000 personnes en République centrafricaine, soit près de 55% de la population.

« Le bilan est  positif »

Le gouvernement estime que les programmes réalisés à travers le Fonds Bêkou ont impacté positivement sur les populations centrafricaines. Jacqueline Mardozein, coordonnatrice de la CAONEF (Cellule d’Appui à l’Ordonnateur National du FED), avoue que l’impact du Fonds Bêkou a été réel et son accessibilité facile de ce Fonds a permis à une grande de la population d’avoir accès à des soins, à des activités génératrices de revenus et à des actions de sécurisation de leur région.

En 2017, le Fonds Bêkou a initié un processus de planification permettant de mieux aligner les activités financées avec les grands axes stratégiques identifiés par les autorités centrafricaines.

C’est dans ce cadre que le Fonds a reprécisé, au sein de sa stratégie opérationnelle 2019-2020, puis dans le cadre de sa deuxième extension, son engagement autour de trois axes : le maintien d’une présence significative dans les acteurs sociaux, notamment la santé, l’eau et l’assainissement ; la poursuite et l’extension des actions en faveur de la relance économique, y compris le soutien au développement rural, la construction d’infrastructures légères et le renforcement des capacités techniques et professionnels et l’appui au redéploiement de l’Etat et à la réconciliation, particulièrement en accompagnement à l’accord de paix signé en février 2019.

 

La Rédaction

 

 

 

Aucun article à afficher