RCA : les soldats FACA et leurs alliés poursuivent leur offensive contre les rebelles sur l’axe Amadagaza

Publié le 8 mars 2021 , 12:36
Mis à jour le: 8 mars 2021 12:36
Un soldat FACA avec son arme posée au sol
CopyrightEUTM-RCA

 

Berberati, République centrafricaine, lundi, 8 mars 2021, 06:33:22 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Après la sous-préfecture de Gamboula ou les forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés mercenaires russes et rwandais ont littéralement mis hors d’état de nuire les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) sur l’axe menant à Berberati, les troupes loyalistes poursuivent leur opération sur l’axe menant à la sous-préfecture de Amadagaza.

 

Arrivés dans la ville de Berberati le 2 mars, les soldats FACA et leurs alliés russes et rwandais ont mené une offensive contre les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans le village Babaza, situé à 30 kilomètres de Berberati.  Les rebelles du CPC, qui ont investi la localité depuis près d’une semaine, semblaient  résister à l’assaut des forces loyalistes. Puis le lendemain, l’affrontement a repris dans le même village Babaza, et les forces gouvernementales ont pris le dessus, progressant vers le village Nassoulé, situé à 50 kilomètres, lieu où les rebelles ont érigé une barricade, bloquant les circulations sur le corridor Berberati Kenzo.

Et ils ne s’arrêtent pas là. Ils poursuivent leur opération contre les rebelles jusqu’à la sous-préfecture de Gamboula, située à 74 kilomètres à l’ouest de Berberati,

Notons que la ville de Gamboula (Mambéré-Kadéï )constitue la plus importante ville sur la frontière  avec le Cameroun avec Baboua (Nana-Mambéré).

Et après avoir libéré cette importante voie de ravitaillement de la RCA, les soldats FACA et leurs alliés poursuivent toujours leur opération sur l’axe Amadagaza, l’une des sept sous-préfectures de Mambéré-Kadéï, et située à 130 kilomètres au nord-ouest de Berberati, chef-lieu de la préfecture de Mambéré-Kadéï.

Pour l’heure, les circulations n’ont pas encore repris sur l’axe Berberati Kenzo, mais les taxis motos y font des navettes tout de même, transportant des clients passagers jusqu’à la frontière pour faire leur course.

 

Par Igor Baïlé

Journaliste, correspondant du CNC à Berberati

Alin Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp :+1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher