RCA : les rebelles se retirent des deux villes frontalières avec le Cameroun

Publié le 30 décembre 2020 , 3:31
Mis à jour le: 30 décembre 2020 3:34
Le service de Douane de Béloko. Photo CNC / Gervais Lenga
Le service de Douane de Béloko. Photo CNC / Gervais Lenga

 

Bouar, République centrafricaine, mercredi, 30 décembre 2020, 09:27:13 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Une semaine après avoir occupé la ville frontalière de Béloko, puis de Cantonnier, les rebelles  du CPC se sont retirés volontairement de ces deux villes ce mardi 29 décembre avant de se positionner désormais à Baboua. Que s’est-il passé ?

 

 

Si dans certaines villes du pays, occupée par les rebelles de la coalition des patriotes centrafricains (CPC), la situation sécuritaire est toujours préoccupante, à Béloko comme à Cantonnier, deux villes frontalières avec le Cameroun, les populations, y compris les autorités locales  peuvent désormais pousser une bouffée d’oxygène avec le retrait volontaire des rebelles de leurs villes.

Selon des sources locales, le retrait des rebelles de ces deux localités avait permis aux autorités camerounaises de rouvrir la frontière avec la RCA pendant quelques heures.

Cependant, des sources locales ont indiqué aux médias que la reprise des échanges commerciaux entre le Cameroun et la RCA vont probablement répondre qu’après la proclamation définitive des résultats des élections du 27 décembre 2020, mais également du retour des forces régulières dans les deux villes frontalières.

Il y’a lieu de noter que les forces gouvernementales, après l’occupation des deux villes, ont traversé la frontière pour se constituer réfugiée au Cameroun.

 

Par Gervais LENGA

Journaliste rédacteur, correspondant du CNC à Bouar

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +1 438 923 5892

alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher