RCA : les rebelles attaquent les positions des forces gouvernementales à Boyali

Publié le 22 décembre 2020 , 11:40
Mis à jour le: 22 décembre 2020 11:57
françois Bozizé avec des rebelles de la seleka format intérieur de l'article
L’ancien Président François Bozizé entourés de ses éléments.

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 22 décembre 2020, 17:30:04 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Depuis plus d’une heure, les combats ont repris entre les rebelles de la CPC et les forces gouvernementales sur le pont de Boyali, situé à 120 kilomètres de Bangui sur l’axe Bossembélé.

 

À Boali, situé à 95 kilomètres de Bangui, les témoins ont affirmé avoir vu des renforts des gardes présidentiels et des mercenaires russes à destination de Boyali.

Selon les même sources, les rebelles ont repoussé les forces gouvernementales jusqu’au village Birlo, situé non loin de la ville de Boali sur l’axe Bangui.

Pendant ce temps, à Bangui, l’une de nos équipes a assisté à l’arrivée des éléments blessés à l’hôpital communautaire.

Au même moment, à Bambari, dans la préfecture de la Ouaka, les mercenaires russes et les soldats FACA qui ont quitté précipitamment la ville face à l’avancée des rebelles du CPC sont venus finalement solliciter la protection des Casques bleus congolais de la Minusca basée à Grimari.

Pour l’heure, tous les gendarmes, policiers, soldats FACA et les mercenaires russes détachés à Bambari se sont constitués « refugiés » dans la base congolaise de la Minusca à Grimari.

Par ailleurs, le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, lors de sa campagne électorale dans le huitième arrondissement de Bangui ce lundi,  a réaffirmé sa ferme volonté d’organiser le premier tour des élections législatives et présidentielles ce dimanche 27 décembre 2020 malgré le climat sécuritaire actuel inquiétant.

Affaire à suivre.

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste politique

Alain Nzilo

Directeur de publication

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher