RCA : les policiers et gendarmes regrettent le choix du commissaire de police Michel Nicaise NASSIN comme ministre de la Sécurité publique

Publié le 25 juin 2021 , 1:15
Mis à jour le: 25 juin 2021 1:15

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 25 juin 2021, 03:11:40 (. Corbeaunews-Centrafrique ). L’ancien Directeur général de la police, et frère du chef de l’État Faustin Archange Touadera, le commissaire de police Michel Nicaise NASSIN, nommé ministre de la Sécurité Publique en remplacement du général Henri Wanzet Linguissara, est d’ores et décontesté. Il fait quasiment l’unanimité contre lui en raison de son incompétence et de son orgueil mal placé, selon ses détracteurs.

 

Une patrouille de la CNS à Bangui le 6 août 2019. Crédit photo : Mickael Kossi / CNC.

 

Selon des informations du CNC, Monsieur Michel Nicaise NASSIN, frère du Président Touadera, avait été nommé Directeur général de la police nationale en remplacement du commandant Henri Wanzet Linguissara à l’époque du Président Bozizé grâce à son frère Touadera qui était à l’époque Premier ministre. Mais en raison de son incompétence, de son orgueil mal placé ou d’abus de confiance,  il avait été contesté vigoureusement par les policiers et les gendarmes. Ils demandent son départ immédiat, et le chef de l’État d’alors François Bozizé était contraint de le limoger, puis renommer  le commandant Henri Wanzet Linguissara pour la seconde fois à la tête de la police nationale jusqu’à sa chute en 2013.

Nommé depuis l’accession de Touadera à la présidence en 2016 comme Directeur général du service de renseignements à la Présidence de la République, Monsieur  Michel Nicaise NASSIN vient d’être parachuté ministre de la Sécurité Publique dans le gouvernement Dondra. Mais aujourd’hui son passé tumultueux le rattrape toujours. Les policiers comme les gendarmes regrettent le général Henri Wanzet Linguissara, et exigent que son remplaçant soit limogé à la tête du département de la Sécurité publique.

Notons que le gouvernement Dondra 1 a été dévoilé mercredi 23 juin 2021 dans l’après-midi, il compte 32 membres, dont sept femmes, et un ministre délégué. Mais parmi eux, plusieurs n’ont pas franchi le secondaire.

 

 

Copyright2021CNC

Aucun article à afficher