RCA : les hommes de Wagner font planer à nouveau des menaces sur Bria, le Préfet affirme être en prison

Publié le 11 octobre 2021 , 7:24
Mis à jour le: 11 octobre 2021 7:24

 

Bangui, République centrafricaine, mardi, 12 octobre 2021, 02:49:39 ( Corbeaunews-Centrafrique ). À Bria, capitale provinciale de la Haute-Kotto, les hommes de Wagner ne passent plus par quatre chemins pour montrer leur visage criminel, voir sadique à toute la jeunesse de cette localité. Même le préfet, le plus haut représentant de l’État dans la région, se dit aussi être en prison à ciel ouvert, dont les hommes de Wagner assurent la garde.

des mercenaires russes en postes à bria par banaf
Des mercenaires russes en poste. Photo CNC /

 

La semaine dernière, Monsieur Alex, le chef des mercenaires de Wagner  dans la Haute-Kotto, avait publié un communiqué sur les antennes d’une radio locale, appelant toute la jeunesse locale à participer à une réunion avec lui. C’est ainsi que le week-end dernier, plusieurs dizaines des jeunes se sont mobilisés pour assister à cette fameuse réunion. Mais lors de l’entretien, Monsieur Alex, le mercenaire en chef de Wagner avait réitéré son ultimatum à toute la jeunesse, particulièrement à tous ceux qui s’apprêtent à travailler  sur les chantiers miniers.

« Je sais que nous sommes à quelques semaines de la saison sèche, et je tiens à réitérer mon avertissement à l’endroit  de tous ceux qui voudraient à nouveau travailler sur les chantiers miniers, ou veulent s’adonner aux activités liées au commerce de diamants, de l’or ou toute autre activité minière. C’est ainsi que je voulais vous dire, et pour la dernière fois, que celui qui sera attrapé  en train de chercher, vendre, acheter  le diamant  ou de l’or sera automatiquement abattu.  Et c’est mon dernier avertissement », a déclaré Monsieur Alex aux jeunes de Bria le week-end dernier.

Entre-temps, avant la réunion, Monsieur Alex avait pris le soin d’indiquer dans son communiqué que la présence de tous les jeunes est obligatoire. Celui qui ne sera pas présent aura de sérieux problèmes avec lui. Mais vu la forme et le contenu du communiqué, certains responsables de la jeunesse de Bria sont allés voir vendredi le préfet de la Haute-Kotto, Monsieur Thierry Évariste Binguinenndji pour lui annoncer que Monsieur Alex avait convoqué une réunion avec toute la jeunesse de Bria pour le lendemain, mais le contenu et la forme de son communiqué laisse paraitre une grave menace contre la jeunesse. Mais contre toute attente, la réponse du préfet est aussi surprenant.

«  Même moi aussi, en tant qu’autorité suprême de la Haute-Kotto, ils n’ont pas pris leur temps pour m’informer qu’ils veulent organiser une réunion avec la jeunesse. Il faut comprendre une chose que moi aussi ils ne respectent pas mon autorité. Parfois quand je suis allé pour voir Alex, ses hommes me disaient souvent qu’il se repose, il faut l’attendre. Je passe parfois plusieurs minutes, voire des heures avant qu’il ne sorte pour me rencontrer. Je vous le dis sincèrement, je suis aussi dans la même prison que vous. Un prisonnier ne peut pas se plaindre avec son codétenu de sa condition d’incarcération. Le mieux c’est d’aller voir avec les gardiens », répond le préfet de la Haute-Kotto.

Pour les jeunes de Bria, les mercenaires de Wagner ne semblent pas vouloir voir les jeunes à Bria. En sept mois,  au moins la moitié des jeunes de la localité a quitté la ville sous la menace des mercenaires de Wagner.

Affaire à suivre.

 

Par Moïse Banafio

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher