RCA : les habitants de Batangafo, pris en otage par les groupes armés, appellent le gouvernement à l’aide

Publié le 1 mars 2021 , 5:05
Mis à jour le: 1 mars 2021 5:05

 

Bangui, République centrafricaine, lundi, 1er mars 2021, 11:01:03 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Contrôlée depuis plusieurs années par le mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC), la ville de Batangafo, chef-lieu de la nouvelle préfecture de l’Ouham – Fafa, est devenue un endroit invivable pour ses habitants. Les populations muselées par  les hommes armés se disent abandonnées et oubliées par le gouvernement.

 

La sous-préfecture de Batangafo, devenue récemment chef-lieu de la préfecture de l’Ouham – Fafa est loin d’offrir le minimum vital à sa population. En cause, l’insécurité entretenue par les groupes armés, dont le principal est le mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC) de Mahamat Alkhatim. Selon des sources locales, ces hommes armés ont pris la population en otage, beaucoup sont obligés de trouver refuge depuis 2013 sur les sites des déplacés, et ne vivent que de l’assistance alimentaire des organisations internationales. Mais cette assistance est loin de sortir ceux-ci de la précarité à laquelle ils se trouvent.

Ce problème d’insécurité impacte négativement les activités pédagogiques. Certains enseignants qui sont affectés dans la région ont refusé d’y aller. Conséquence, les cours ne sont que dispensés par des maîtres parents.

Même si des Casques bleus de la Minusca sont présents dans la ville, les populations se disent toujours victimes d’exactions des hommes armés qui règnent  en maître absolu dans la région. Elles demandent à cet effet au gouvernement de déployer des forces nationales dans la localité.

Il faut le rappeler, la ville de Batangafo, située à 396 kilomètres de Bangui, est l’une des villes de la République centrafricaine ou la majeure partie de la population est cultivatrice.  Ce climat d’insécurité empêche celle-ci à valoriser le potentiel agricole pour le développement de la région.

 

  1. Y. Ibrahim avec la RNL

Journaliste rédacteur

Tel : 70 13 39 97

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher