RCA : les forces gouvernementales sont arrivées à Baoro, à moins de 80 km de Bouar

Publié le 8 février 2021 , 1:12
Mis à jour le: 8 février 2021 1:12
Centre-ville de Bouar, le 12 juin 2020. Photo CNC / Gervais Lenga
Centre-ville de Bouar, le 12 juin 2020. Photo CNC / Gervais Lenga

 

Bouar, République centrafricaine, lundi, 08 février, 22:04:47 (Corbeaunews-Centrafrique). Après Mbaïki, Boda, Boali, Bossembélé et Yaloké, les forces gouvernementales s’emparent de la ville de Bossemptélé  et de Baoro sans aucun affrontement avec les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC). Elles se préparent à mener un dernier assaut sur la ville de Bouar, ou les rebelles ont pour la plupart quitté depuis trois semaines.

 

Si les mercenaires russes et turques n’ont pas hésité à utiliser des gros moyens terrestres et aériens face aux rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), ces derniers n’ont plus de choix que de fuir devant la puissance de feu des mercenaires  turques et russes de la société Wagner qui est désormais en première ligne de front dans les affrontements qui les ont opposés aux rebelles.

Après les villes de Yaloké, Bossemptélé et Baoro, ou les forces gouvernementales ont repris aux mains des rebelles du CPC, la ville de Bouar, située à plus de 450 kilomètres de Bangui, commence à se vider  des rebelles qui  l’ont envahi le dimanche 27 décembre 2020 à quelques heures des élections législatives et présidentielles.

« Les rebelles qui étaient venus occuper la ville de Bouar sont en majorité venus de Baboua et de Ngaoundaye. Après leur coup, ils se sont retirés de la ville, laissant sur place que des miliciens Anti-balaka. Mais depuis une semaine, on commence à les voir retirer de la ville. Ils sont moins nombreux actuellement dans les rues », témoigne un habitant de la localité interrogé par CNC.

Cependant, l’État major de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), face à l’avancer des forces gouvernementales, annonce vouloir changer le mode opératoire. Mais lequel ?

 

Par Gervais Lenga

Journaliste rédacteur, correspondant du CNC à Bouar

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher