RCA : Le premier ministre Firmin Ngrebada voyage comme un tsar à bord du jet d’Evgueni Prigozhin, patron de Wagner

Publié le 10 juin 2021 , 8:43
Mis à jour le: 11 juin 2021 3:40

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 11 juin  2021, 03:16:30 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Malgré les inquiétudes des Occidentaux, qui s’alarment de l’influence russe à Bangui, le chef du gouvernement centrafricain, Firmin Ngrebada, n’a pas hésité à emprunter le jet privé de l’oligarque Evgueni Prigozhin pour se rendre au forum économique de Saint-Pétersbourg.

Le premier ministre Firmin Ngrebada au sommet économique de Russie 2021

 

Le premier ministre centrafricain Firmin Ngrebada, pilier de la coopération avec Moscou depuis 2018, a voyagé début juin à bord du jet privé de l’oligarque russe Evgueni Prigozhin, à son retour du forum économique international de Saint- Pétersbourg. Il avait fait l’aller le 30 mai sur un vol Air France, accompagné des ministres des mines Léopold Mboli Fatrane et de l’économie Félix Moloua, afin de faire la promotion de son pays auprès d’investisseurs. Cet événement, organisé sous le patronage du président Vladimir Poutine, a rassemblé du 2 au 5 juin plusieurs chefs d’État, comme le Brésilien Jair Bdsonaro et le chancelier autrichien Sébastian Kurz.

 

L’avion ayant transporté Firmin Ngrebada a atterri à Bangui le 7 juin, après avoir fait une escale technique à Nyala au Soudan. Il s’agit d’un modèle EMBRAER-LEGACY 600, configuré pour le transport de personnalités VIP et immatriculé RA-02795. Ce jet avait été acheté courant 2018 par Evgueni Prigozhin via la société installée aux Seychelles Autolex Transport. Quelques mois plus tard, en septembre 2019, l’avion et son propriétaire ont été placés sous sanctions du Trésor des Etats-Unis, qui accuse l’oligarque saint-petersbourgeois d’avoir participé à l’entreprise destinée à interférer dans les élections intermédiaires américaines de 2018.

Washington n’est pas dupe de l’utilisation des avions d’Evgueni Prigozhin dans le ciel centrafricain. D’après les informations d’Africa intelligence, le département d’Etat a récemment demandé au groupe pétrolier français Total de ne pas ravitailler l’un des appareils de l’homme d’affaires russe, qui était posé sur le tarmac de l’aéroport de Bangui.

Evgueni Prigozhin est réputé pour sa proximité avec le chef d’Etat russe Vladimir Poutine, ainsi que pour ses liens avec le groupe paramilitaire russe Wagner, qui compterait plus de 3 000 hommes aujourd’hui sur le sol centrafricain. Selon le Trésor américain, Prigozhin opère en fCentrafrique via des sociétés écrans, également sous sanctions américaines, comme Sewa Security Services, ou encore, dans le secteur minier, M-Finance et Lobaye invest. Il s’appuie pour cela sur trois associés, egalement sous sanctions américaines : Yevgeny Kbodotov, Alexander Yuryevich Ktrdn et le jeune Dmitry Sergeevich Sytii, âgé seulement de 31 ans.

C’est ce dernier, désigné par ailleurs fondateur de Lobaye Invest par les Américains, qui a accueilli en personne le premier ministre Frimin Ngrebada à sa sortie de l’avion russe sur le tarmac de l’aéroport de Bangui, le 7 juin.

Africa Intelligence

Aucun article à afficher