RCA : le MSF suspend momentanément ses activités à Kabo suite à un incident

Publié le 16 octobre 2020 , 11:28
Mis à jour le: 16 octobre 2020 11:28

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 16 octobre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique). Suite à un incident avec un groupe armé actif dans la région, Médecins sans Frontière (MSF) a décider de réduire pendant deux semaines ses activités à Kabo.

 

Selon un communiqué de l’ONG internationale médecin sans frontières (MSF) publiée ce vendredi 16 octobre 2020, c’est à la suite d’un incident  survenu dans la ville de Kabo, dans la préfecture de l’Ouham qu’il a décidé de réduire pendant deux semaines ses activités dans cette ville. Celles-ci concernent notamment Les consultations externes, ainsi que les activités de supervision en périphérie de la sous-préfecture de Kabo.

Joint au téléphone par CNC, le service de communication du MSF n’a pas souhaité faire de commentaire avant la fin de pourparlers qui seraient en cours.

Notons que la ville de Kabo, située à 446 kilomètres de Bangui,  est sous contrôle du mouvement armé MPC (Mouvement patriotique pour la Centrafrique ), dirigé par  l’autoproclamé  général  Mahamat Alkhatim, un ressortissant tchadien, arrivé en République centrafricaine dans les années 2003.

Et ce n’est pas pour la première fois que le staff du MSF a eu des difficultés à travailler dans la région à cause des agissements des groupes armés.

Par Anselme Mbata

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher