RCA : le mouvement armé 3R dément l’arrestation de ses membres par les forces loyalistes

Publié le 16 avril 2021 , 10:42
Mis à jour le: 16 avril 2021 10:42
des rebelles du mouvement 3R en tenue militaire dans la ville de Bocaranga le 28 mars 2019. Photo CNC / Maïguelé.
des rebelles du mouvement 3R en tenue militaire dans la ville de Bocaranga le 28 mars 2019. Photo CNC / Maïguelé.

 

Bangui, République centrafricaine, vendredi, 16 avril 2021, 21:37:59 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Dans un communiqué publié ce vendredi et largement partagé sur les réseaux sociaux, le mouvement 3R (Retour, réclamation et réinsertion ) dément l’arrestation de quatre de ses membres par les soldats FACA, appuyés par ses alliés russes et rwandais, dans les chantiers miniers de « Abba » et de « Niem », comme l’a affirmé le parquet général de Bangui dans un communiqué publié jeudi 15 avril.

D’après le communiqué du mouvement 3R signé par son nouveau Président Sembé  Bobo, celui-ci est en bonne santé et ne fait l’objet d’aucune arrestation. En conséquence, les personnes arrêtées et présentées par le parquet ne sont que des artisans miniers qui cherchent peut-être de quoi à survivre.

Ci-dessous le communiqué de presse de 3R.

 

Aucun article à afficher