RCA : le chef du quartier martinaud  de Bouar tombé dans le filet des 3R

Publié le 16 septembre 2020 , 6:05
Mis à jour le: 16 septembre 2020 6:05
Ville de Gallo, sur la route nationale n°1 à 50 km de Baboua sur l'axe Baboua. Photo CNC / Gervais Lenga.
Ville de Gallo, sur la route nationale n°1 à 50 km de Baboua sur l’axe Baboua. Photo CNC / Gervais Lenga.

 

Bouar, République centrafricaine, mercredi 16 septembre 2020 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Le chef du quartier martinaud, Monsieur Congo Albert est tombé dans le filet des éléments du mouvement rebelle 3R, dirigé par le sulfureux Peul camerounais  Abass Sidiki dans la localité du village Gouffou, situé à 17 km de la ville de Bouar, selon des sources sécuritaires locales.

 

Selon les informations recueillies auprès de l’intéressé, les faits se sont produits ce mercredi vers 4 heures du matin au village Gouffou, situé à 17 kilomètres de la ville de Bouar sur l’axe Garoua-Boulaï. D’après lui, c’est aux environs de 3 heures ce matin qu’il a quitté son domicile de Bouar pour se rendre sur les marchés hebdomadaires afin de s’approvisionner des viandes boucanées à vendre, car, d’après lui,  c’est son commerce depuis des années. C’est en arrivant au village Gouffou qu’il est tombé nez à nez en face d’un groupe de quatre hommes, des Peuls  lourdement armés qu’il a décrits comme des éléments rebelles de 3R.

Après une heure des discussions avec les assaillants  qui l’ont littéralement dépouillé, Monsieur Albert a finalement été libéré vers 5 heures du matin.

Selon des sources sécuritaires locales, les assaillants seraient des éléments des unités spéciales mixtes de sécurité (USMS) qui ont déserté leur poste 24 heures plutôt pour regagner leur camarade rebelle.

Notons que depuis le début de l’opération « Ala londo », menée conjointement par les Casques bleus de la Minusca et les militaires de l’armée nationale contre les positions du mouvement 3R dans les localités de l’Ouham-Péndé et de la Nana-Mambéré, les combattants de ce mouvement rebelle se sont éparpillés partout dans la région. Ils opèrent désormais en mode coupeur de route.

 

Gervais LENGA

Journaliste, correspondant du CNC à Bouar

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

Aucun article à afficher