RCA : Le 12 juin 2021 restera à jamais gravé dans notre mémoire collective comme une journée citoyenne de défense d’une cause nationale politiquement juste

Publié le 14 juin 2021 , 9:17
Mis à jour le: 14 juin 2021 9:17

Bangui, République centrafricaine, mardi, 15 juin 2021, 03:53:53 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Le 12 juin 2021 restera à jamais gravé dans notre mémoire collective comme une journée citoyenne de défense d’une cause nationale politiquement juste par les Centrafricaines et les Centrafricains de la diaspora européenne, imbus d’un patriotisme politique orgueilleux et jaloux, soucieux d’avoir de Gouvernants dignes et conséquents qui doivent privilégier les relations d’État à Etat, fondées sur les sacro-saints principes de la diplomatie comme une vitrine nationale et une industrie de devises et non une diplomatie reposant sur le mercenariat d’État sur fond de la mafia, de pillages et de crimes.

L'opposant Jean-Serge Wafio
L’opposant Jean-Serge Wafio, Président du parti PDCA

 

Ce 12 juin 2021 a été et restera une journée où des Centrafricaines et des Centrafricains convaincus de l’importance d’une diplomatie comme un instrument indispensable facilitant le partenariat de développement, un tremplin pour la solidarité de proximité ou sous-régionale, ont plaidé pour une conception audacieuse de la diplomatie centrafricaine en terme de diversification des relations diplomatiques et non en terme d’alignement politique, parce qu’on ne peut pas quitter la gueule du loup pour celle de l’ours.

 

Donc, ce 12 juin 2021 a été une journée d’une légitime plaidoirie faite par des Centrafricaines et des Centrafricains de la diaspora européenne pour que la diplomatie centrafricaine retrouve toutes ses lettres de noblesse dans le grand respect des valeurs africaines prônées par la Charte du MANDÈN, proclamée à Kouroukan Fouga en 1222 (Mali) et la Convention de Viennes. Ces Centrafricaines et Centrafricains, sans complaisance, en terre française et devant l’ambassade de la Fédération de la Russie à Paris, ont condamné le mercenariat d’État que les Autorités Politiques de Bangui entretiennent, voilà quatre (4) ans, avec la société de mercenariat Wagner, une société de droit privé dont les ramifications plongent dans la mafia.

 

Respects et considérations aux douze (12) Apôtres qui ont été les initiateurs-organisateurs-facilitateurs de cette journée citoyenne d’interpellation et de condamnation des relations diplomatiques de Centrafrique avec la Fédération de la Russie fondée sur le mercenariat d’État par la société Wagner interposée.

 

Que cette journée patriotique et citoyenne porte ses semences en inspirant d’autres pour la défense des causses nationales politiquement justes.

 

Respects et considérations.

 

                                                                                                                                          WAFIO  Jean  Serge

                                                                                                                            Président Fondateur du PDCA

 

Aucun article à afficher